Tamim KARIMBHAY.

Tamim KARIMBHAY.

Tamim Karimbhay est un historien de formation. Titulaire d'une Maîtrise d'Histoire médiévale (Master 1) soutenue sous les directions de Gérard Veyssière et de Claude Wanquet et d'un DEA de Lettres et Sciences Sociales option Histoire contemporaine (Master 2) soutenu sous les directions de Yvan Combeau et de Edmond Maestri, il est professeur de lettres et d'histoire-géographie. A la suite de sa Licence Histoire option Histoire de l'Art, il s'est consacré avec passion aux travaux de recherches universitaires dans les champs d'investigation insolites. S'inscrivant profondément dans le courant de ce que l'on a appelé, dans l'historiographie et l'épistémologie, « la Nouvelle Histoire », héritière de l'Ecole des Annales de Lucien Febvre et Marc Bloch, c'est-à-dire l'histoire des sociétés, des civilisations, des mentalités, de la vie quotidienne et de la psychologie humaine chère aux grands historiens comme Georges Duby, Jacques Le Goff, Robert Delort, Louis Stouff, il se passionne pour les peuples et civilisations du monde entier et de toutes les époques de la grande histoire mondiale. Ses écrits reflètent bien la diversité et le syncrétisme de ses multiples richesses culturelles orientalo-occidentales et afro-indo-européennes qui se complètent. L'auteur fait ainsi évoluer pour mieux les faire articuler, à travers ses deux livres, les liens forts existant entre la pédagogie et l'éducation scolaires d'un côté, et la recherche historique, littéraire et scientifique de l'autre coté. En tant que polyglotte et tout en défendant des grandes valeurs universelles, Tamim Karimbhay rend un hommage magnifique à travers ce roman autobiographique à la francophonie et à la francophilie, à la tolérance et à la liberté constructives "d'une identité dans la diversité" et véhiculant ainsi une citoyenneté à vocation mondiale. deux citations réflexives de l'auteur : "Tous ces êtres de papier sortis des labyrinthes imaginaires et vécus de leurs auteurs respectifs, des êtres "en chair et en os" oh pardon ! en papier, qui nous passionnent tous sans exception, et qui en étant vivants dans les livres, dans les romans, nous renvoient éternellement les reflets réalistes contrastés de notre propre humanité éphémère et de l'idéal humain auquel nous aspirons tous." "La culture et l’instruction donnent de la dignité à la pauvreté, de la force à la tolérance, de la grandeur et des ailes à la liberté et de la sagesse à la raison"

Vous aimerez aussi