Anne CHEVALIER

Anne CHEVALIER

Dans ma vie tout ne fut qu'illusion : illusion d'être heureuse, illusion de croire au bonheur...
Parce que mon bonheur me fut donné comme un puzzle à reconstituer que je n'ai jamais su faire.
Illusion de croire que je pouvais nager là où je n'avais pas pied attirée par un (des) mirage(s)...
Après un père poète (dont je ne veux plus entendre parler) et d'un frère artiste peintre, j'ai suivi la voie de la poésie
C'est un monde intérieur tellement magique que, forcément, le monde réel m'a explosé en pleine figure.
Un peu comme "l'Albatros" de BAUDELAIRE.
Un monde où ma sensibilité exacerbée est reine mais, vu de l'extérieur...
Si la vie est un compte de fée qui perd ses pouvoirs magiques lorsque nous grandissons, alors je n'ai pas grandi.
J'ai pris, toute ma vie, les mauvaises décisions et j'ai dû vivre avec les conséquences... ce qui n'est vraiment pas facile
Et pourtant, ma poésie ne reflète pas forcément ce que j'ai fait de ma vie...
Et surtout, je voudrais vous dire : ne me brisez pas mes rêves. Je l'ai fait avant vous... Et suivez donc "les lignes de ma vie"

Vous aimerez aussi