Ralph Valleray

Ralph Valleray

Je suis né le 22 avril 1958, à Fort de France en Martinique. Je suis donc du signe du taureau. Après un bac littéraire, j'ai étudié la théologie ainsi que l'Histoire américaine et caraibéenne en Jamaïque, durant trois ans et demi. Une rencontre importante: celle du professeur Val Chambers, un penseur, un regard ironique sur l'adventisme. En Histoire, un tourment, sujet d'années de lectures et de réflexion: la traite négrière et l'esclavage, durant des siècles: 15 millions de victimes, au moins ! Trois livres:The white man's burden", "Le fardeau de l'Homme blanc" de Winthrop D. JORDAN; "Le discours sur le colonialisme de Aimé Césaire et "Les damnés de la terre" de Frantz Fanon.

10 mois, comme assistant pasteur adventiste à la Martinique, ont été amplement suffisants pour me pousser à prendre le grand large: je suis donc reparti étudier l'Histoire à Paris puis à Strasbourg en septembre 1982. La période qui m'a toujours passionné et profondément bouleversé: la montée du nazisme et ses horreurs, de 1933 à 1944. De 1984 à 1988, j'ai étudié la philosophie à l'université René Descartes à Strasbourg; j'y ai été durant 2 années, l'élève du remarquable professeur Philippe Lacoue-Labarthe. Ce dernier dont une grande partie de la pensée a été déterminée par la découverte que le philosophe Martin heidegger avait adhéré au parti NAZI: "ce fut pour moi, un véritable choc" (Toss, en allemand), dit-il ! "Le silence" sur l'horreur nazi du grand philosophe allemand, a été, pour Monsieur Lacoue-Labarthe, la "question" la plus choquante.
L'enseignement, la personnalité de cet homme, mes relations amicales avec Philippe Lacoue-Labarthe, m'ont profondément marqué.

De retour en Martinique en août 1988, j'ai enseigné la philosophie à la Cité Scolaire Adventiste Rama (établissement sous contrat avec l'Etat), jusqu'en janvier 2005. En fin d'année 1999, répugnant le silence, en cas d'abus et d'injustice, je deviens un militant: d'abord, délégué titulaire du personnel enseignant (4 ans), puis en 2001 je suis nommé délégué syndical CDMT; surtout, en 2003 je suis élu en tant que secrétaire du comité d'entreprise, un mandat de deux ans. Ayant largement contribué à une plainte avec constitution de partie civile, contre la direction générale de l'établissement, donc contre la fédération adventiste, le harcèlement moral et professionnel dont j'ai commencé à être victime depuis la fin de l'année 1999, s'intensifie. En fin de l'année 2004, j'ai sombré dans une grave dépression.

Ecrire, est ma catharsis, mon exutoire. Certains de mes écrits, dont des textes poétiques, sont... de la lave en fusion. J'ai beaucoup voyagé (Amérique latine, Les grandes et les petites Antilles, Etats Unis, Europe, Bahamas; j'aime rencontrer les gens et découvrir les cultures. Je suis membre de l'association Emmaüs, fondé par l'Abbé Pierre. J'ai fondé un association: "Croire en liberté". Mes deux auteurs favoris: Hannah Arendt et Eugène Dréwermann. Je décrypte aussi la poésie de Aimé Césaire; je lis Edouard Glissant. Cinéphile. Mes films favoris, parmi ceux vus depuis juin 2009: "Departure", "Memory of love", "The reader", "Aliker", "Neuilly sa mère", "Le petit Nicolas". Enfin, "Le must": mon musicien préféré est...Monsieur Sonny Rollins; et l'artiste de génie complet, Michael Jackson, mon soleil de 1000 ans ! Thank you, M.J, "This is it", m'a ému aux larmes. Mon tout dernier film: Shutter island avec Di Caprio.
J'aime lire, jouer au saxophone, jouer aux échecs, les promenades en solitaire et la mer; la pêche aux filet avec Athon Mas. Passionné de courses de yoles, je suis un fan du grand champion, Joseph Mas alias Athon; le nom de sa yole: "LE DERNIER JUGEMENT". Venez en Martinique, le pays est d'une grande beauté, et le spectacle des yoles en course, une pure merveille !
Mes deux dernières lectures: "Anthropologie à la Martinique" de Francis Affergan; relecture de "La violence et le sacré" de René Girard. La lecture du livre, Le grand défi" d'Athon Mas et de Charles-Henri Fargues fut un vrai régal ! Je lis actuellement, "Détresses créoles; etnoépidémiologie de la détresse psychique en Martinique de Raymond Massé!
Marié avec Jeannine, je suis père de 3 enfants.

Vous aimerez aussi