Fidji Broustet

A perte de vue... A perte de temps...

Coup de coeur
La conception de l'écriture littéraire de Fidji Broustet passe par un style original et atypique où se mêlent poésie et réflexions philosophiques. Ell

Plus de détails

112938

Reliures : Dos carré collé

Formats : 11x20 cm

Pages : 177

Impression : Noir et blanc

Coup de coeur : Des mots tout en douceur, tout en violence, tout en métaphores, tout en beauté pour exprimer l'impensable, l'impossible, l'incommensurable, la déchirure, le manque, le chagrin, le départ.... de l'autre, de l'aimé... Une très belle écriture !

N° ISBN : 9782919239146

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    15€00
  • PDF
    7€00

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison dès 0.01 €
Livraison dès 0.01 €
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Nos engagements
Nos engagements

Envoyer à un ami
A perte de vue... A perte de temps...
A perte de vue... A perte de temps...
La conception de l'écriture littéraire de Fidji Broustet passe par un style original et atypique où se mêlent poésie et réflexions philosophiques. Ell

Autour de Fidji Broustet

Découvrir Fidji Broustet
Ses ouvrages
Notre coup de coeur

Des mots tout en douceur, tout en violence, tout en métaphores, tout en beauté pour exprimer l'impensable, l'impossible, l'incommensurable, la déchirure, le manque, le chagrin, le départ.... de l'autre, de l'aimé... Une très belle écriture !

Résumé
La conception de l'écriture littéraire de Fidji Broustet passe par un style original et atypique où se mêlent poésie et réflexions philosophiques. Elle aime l'idée d'une pensée en mouvement comme le disait Montaigne : « J'aime l'allure poétique par sauts et gambades. »
Elle n'a pas la prétention de guider ou conduire les esprits vers une vérité absolue ou supérieure. Elle tente, seu³lement, de percer et de mettre à jour les diverses difficultés quotidiennes qui ne manquent pas de nous transformer.

Je ne savais pas que le temps nous était compté... que le coeur pouvait fermer boutique.
Mais quel est donc ce vide, ce trou béant, ce trou à l'intérieur duquel je peux me glisser entière pour m'y fondre
Avis des lecteurs

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
A perte de vue... A perte de temps...
A perte de vue... A perte de temps...