Stéphane Debove

À qui profite (vraiment) la génétique?

Des recherches scientifiques pour découvrir des « gènes de l’intelligence » ou des « gènes de l’homosexualité ». La possibilité que l’agressivité ou l

Plus de détails

308828

Reliures : Dos carré collé

Formats : 14,8x21 cm

Pages : 173

Impression : Noir et blanc

N° ISBN : 9782959024207

N° ISBN Epub : 9782959024214

N° ISBN Pdf : 9782959024221

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    11€90
  • PDF
    6€99
  • Epub
    6€99

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Nos engagements
Nos engagements

Envoyer à un ami
À qui profite (vraiment) la génétique?
À qui profite (vraiment) la génétique?
Des recherches scientifiques pour découvrir des « gènes de l’intelligence » ou des « gènes de l’homosexualité ». La possibilité que l’agressivité ou l

Autour de Stéphane Debove

Découvrir Stéphane Debove
À propos de l'auteur
Docteur en sciences cognitives, vulgarisateur scientifique sur sa chaîne YouTube Homo Fabulus, lauréat du Grand prix 2022 du livre sur le cerveau.
Résumé
Des recherches scientifiques pour découvrir des « gènes de l’intelligence » ou des « gènes de l’homosexualité ». La possibilité que l’agressivité ou l’infidélité soient « génétiques », « dans la nature humaine ». Que l’on puisse justifier ses mauvais comportements par un « c’est pas ma faute, c’est la faute à mes gènes ». Que les hommes et les femmes aient des cerveaux différents. Que nos vies soient en partie déterminées par nos gènes.

Tout cela vous fait peur ?
Moi pas.
Laissez-moi vous expliquer pourquoi.
Avis des lecteurs
5 étoiles 3
4 étoiles 0
3 étoiles 0
2 étoiles 0
1 étoiles 0
Moyenne des avis : (Pour laisser un avis, vous devez être connecté)

Pour résumer le livre en deux phrases :
L'égalité (politique) ne repose pas sur l'absence de différences.
Les explications ("sociales" ou "génétiques") ne s'opposent pas mais se renforcent mutuellement.

Comme l'écrit le philosophe Jerry Cohen dans "Pourquoi pas le socialisme ?" :
"L'égalité des chances libérale de gauche corrige les désavantages sociaux, mais pas les désavantages innés. Ce que j'appelle l'égalité des chances socialiste traite l'inégalité émanant des différences innées comme une source d'injustice supplémentaire, au-delà de celles imposées par des origines sociales non-choisies, étant donné que les différences innées sont également non-choisies. L'égalité des chances socialistes cherche à corriger tous les désavantages non-choisis."

Si tu es pour l'égalité, pourquoi acceptes-tu d'être si avantagé.e par tes gènes ?

    Excellent livre que j'ai lu avec grand plaisir et que je recommande.
    L'auteur n'hésite pas a mettre les mains dans le cambouis des idéologies pour replacer les faits au centre du débat.
    Des exemples intéressants et parfois qui nous prennent a contre-pied pour mieux nous faire réfléchir.
    A lire et a prêter !

      J'ai adoré ce livre. Il prend le problème à bras le corps. Le début du livre explique sans détour les critiques faites à la biologie du comportement humain et rien n'a l'air d'être omis. C'est ensuite que ces critiques sont analysées et décortiquées pour avoir une pensée plus nuancée sur la question. Toutes les réflexions personnelles que j'ai eu au cours de la lecture ont été anticipées et répondues par l'auteur, soit directement après, soit à la fin du livre dans une sorte d'auto-analyse du livre lui même.
      Tous ce qui est dit dans ce livre est justifié et raisonnable à mes yeux. Je pense que c'est un livre qui fait réfléchir et qui pourrait bouleverser bien des milieux et, je l'espère, sera utilisé pour faire avancer le progrès social.
      Merci steph

        Donnez votre avis
        À qui profite (vraiment) la génétique?
        À qui profite (vraiment) la génétique?