Maamar REKAIBA

AMERTUME

Houria fut assassinée en clamant et revendiquant son nom. Tahia el horia criait-elle à pleins poumons avant de tomber deux jours après le cessez-le-

Plus de détails

177731

Reliures : Dos carré collé

Formats : 14,8x21 cm

Pages : 385

Impression : Noir et blanc

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    14€02
  • PDF
    4€69

- +

Ajouter à ma liste d'envies

LIVRAISON
LIVRAISON
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé

Envoyer à un ami
* Champs requis

Autour de Maamar REKAIBA

Découvrir Maamar REKAIBA
Ses ouvrages
Résumé
Houria fut assassinée en clamant et revendiquant son nom. Tahia el horia criait-elle à pleins poumons avant de tomber deux jours après le cessez-le-feu, alors que la gestation de l’embryon de l’indépendance débutait dans le ventre du pays. D’autres partaient avant celle de mon village, elles émouvaient les plus endurcis et faisaient pleurer les femmes des autres contrées. Plus tard, dans les cours d’histoire au lycée, je me rendais compte que partout où les femmes brandissaient le flambeau d’une révolution, le triomphe était au rendez-vous car elles étaient plus déterminées que les hommes. Jeunes ou âgées, tenantes des valeurs ancestrales, elles étaient à l’image des désespérés qui n’avaient plus rien à perdre.

Vos avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
AMERTUME
AMERTUME