Danielle Bagnis-Dousset

C'est de l'eucalyptus qu'on brûle

Coup de coeur
Dans le décor de la Côte d'Azur des années cinquante, quelques semaines de la vie de Blaise et de Berthille. Une promenade dans un midi devenu folk

Plus de détails

105087

Reliures : Dos carré collé

Formats : 14,8x21 cm

Pages : 141

Impression : Noir et blanc

Coup de coeur : Une plongée dans les années cinquante... Ce sont les odeurs, les parfums qui vous envoûteront dans ce roman qui fleure bon la lavande, le gingembre, la terre, la fleur d'oranger et l'eucalyptus bien sûr !

N° ISBN : 9782954417615

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    14€00
  • PDF
    7€00

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison dès 0.01 €
Livraison dès 0.01 €
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
C'est de l'eucalyptus qu'on brûle
C'est de l'eucalyptus qu'on brûle
Dans le décor de la Côte d'Azur des années cinquante, quelques semaines de la vie de Blaise et de Berthille. Une promenade dans un midi devenu folk

Autour de Danielle Bagnis-Dousset

Découvrir Danielle Bagnis-Dousset
Ses ouvrages
Notre coup de coeur

Une plongée dans les années cinquante... Ce sont les odeurs, les parfums qui vous envoûteront dans ce roman qui fleure bon la lavande, le gingembre, la terre, la fleur d'oranger et l'eucalyptus bien sûr !

Résumé
Dans le décor de la Côte d'Azur des années cinquante, quelques semaines de la vie de Blaise et de Berthille. Une promenade dans un midi devenu folklore. Il était une fois une sage pensionnaire de Sainte Geneviève qui allait passer le baccalauréat de philosophie, et un séduisant garçon épicurien qui s'épanouissait dans le travail de la terre.
Ni fable, ni conte. Juste une histoire pour le plaisir de faire revivre une « réalité imaginaire » et les personnages qui l'habitent.
Avis des lecteurs

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
C'est de l'eucalyptus qu'on brûle
C'est de l'eucalyptus qu'on brûle