Nadine Falconetti Tomas

Ces pères bâtisseurs qui ont tracé ta

L'Algérie, si chère dans le c??ur des tiens, Ludovic, n'a pourtant été qu'une courte étape dans la destinée de tes aïeux. Le soleil brûlant andalou e

Plus de détails

129233

Reliures : Dos carré collé

Formats : 21x29,7 cm

Pages : 172

Impression : Noir et blanc

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    10€97

10,97€

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
Ces pères bâtisseurs qui ont tracé ta
Ces pères bâtisseurs qui ont tracé ta
L'Algérie, si chère dans le c??ur des tiens, Ludovic, n'a pourtant été qu'une courte étape dans la destinée de tes aïeux. Le soleil brûlant andalou e

Autour de Nadine Falconetti Tomas

Découvrir Nadine Falconetti Tomas
Ses ouvrages
Résumé
L'Algérie, si chère dans le c??ur des tiens, Ludovic, n'a pourtant été qu'une courte étape dans la destinée de tes aïeux. Le soleil brûlant andalou et catalan, comme les cieux ombrageux d'une période tourmentée de la France, avaient bercé d'illusions ceux qui choisirent courageusement de s'y installer, pour y bâtir une nouvelle vie. Ces pères étaient loin d'imaginer alors, que leurs descendants seraient chassés de cette terre, leur terre.

Mais il y a eu un avant' un avant eux 'un avant plusieurs fois séculaire. En France.

Une longue lignée de tes ancêtres a foulé la riche terre du pays d'Indre et Loire.
Avec pour berceau de dizaines de générations, Reignac, et son prestigieux château ayant appartenu au Marquis de Lafayette, contemporain d'une certaine Marie Arrault, ton aïeule, maîtresse sage-femme de la place au XVIIIème siècle' Tout comme près de deux cents ans auparavant, le village a vu naître ton « dix fois » arrière-grand-père, Julien Dechampeaux, notaire royal à Tours !

De même qu'une autre branche de ta famille, avait planté racines dans le pittoresque village de Cucuron, dans le Vaucluse, depuis la nuit des temps.

Le Gers aussi, et tout particulièrement Auch, qui a nourri en son sein, des pères, des fils et encore des fils'

Mais il en est un, dans ce recueil généalogique, qui a ma préférence : Benoît Cucuphat, ton arrière-arrière-arrière grand-père. Nourrisson d'à peine un jour, déposé dans un orphelinat de Lyon, en 1822, sans même un billet d'explication, et à qui l'on a choisi un prénom et un nom. Mais de qui était-il l'enfant ? On ne le saura jamais. Malgré tout, cet enfant a su courageusement surmonter les épreuves, apprendre un métier et partir reconstruire sa vie en Algérie.
Comme deux autres de tes ancêtres, derniers gersois et cucuronnais.
Avis des lecteurs

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
Ces pères bâtisseurs qui ont tracé ta
Ces pères bâtisseurs qui ont tracé ta