Nicole Cabanié

Chronique de l'Amandier

« Encore heureux que les poissons mordent à l’hameçon »

L’ « Amandier », immeuble résidentiel des années 50, dans une bourgade du midi, niche dans

Plus de détails

178916

Reliures : Dos carré collé

Formats : 11x17 cm

Pages : 101

Impression : Noir et blanc

Aucun point de fidélité pour ce produit.


  • Papier
    6€20

6,20€

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison
Livraison
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Certifications
Certifications

Envoyer à un ami
* Champs requis

Autour de Nicole Cabanié

Découvrir Nicole Cabanié
A propos de l'auteur
Cet auteur n'a pas de description
Résumé
« Encore heureux que les poissons mordent à l’hameçon »

L’ « Amandier », immeuble résidentiel des années 50, dans une bourgade du midi, niche dans ses entrailles les protagonistes de cette nouvelle. Imperturbable, il abrite leurs aventures, voit arriver et partir ses habitants, tout comme les feuilles de l’arbre se renouvellent au fil des saisons. Ce témoin immobile assiste, dans son microcosme, à un déchainement d’évènements, de drames, de disputes, de secrets, mais aussi de naissances, d’amour et d’amitié. Cette nouvelle au ton léger et remplie d’humour est néanmoins troublante et ponctuée de rebondissements.
Vos avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
Chronique de l'Amandier
Chronique de l'Amandier