Jacques Baillon

Drôles de loups & autres bêtes féroces

Dans cet essai l'auteur s'interroge sur la nature réelle de ces « bêtes »
d'autrefois, parfois qualifiées de « loups » de manière incertaine et pas

Plus de détails

135305

Reliures : Dos carré collé

Formats : 14,8x21 cm

Pages : 139

Impression : Noir et blanc

N° ISBN : 9782954804255

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    15€00

15,00€

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
Drôles de loups & autres bêtes féroces
Drôles de loups & autres bêtes féroces
Dans cet essai l'auteur s'interroge sur la nature réelle de ces « bêtes »
d'autrefois, parfois qualifiées de « loups » de manière incertaine et pas

Autour de Jacques Baillon

Découvrir Jacques Baillon
Ses ouvrages
Résumé
Dans cet essai l'auteur s'interroge sur la nature réelle de ces « bêtes »
d'autrefois, parfois qualifiées de « loups » de manière incertaine et passe en revue
les compagnons de rapine du carnivore sauvage : les chiens ensauvagés, les hybrides de loups et de chiens, enragés ou anthropophages, ou les «bêtes cruelles» de légende. En suggérant que le carnivore sauvage a souvent été décrié à tort cet ouvrage tente
de remettre le loup à sa juste place, celle d'un carnivore qui a, certes, commis dans le passé quelques excès notoires en croquant quelques bergères ou lorsqu'il était atteint de la rage mais que l'on a volontiers rendu coupable de nombreuses exactions dont il ne fut en rien responsable.


Avis des lecteurs
5 étoiles 0
4 étoiles 0
3 étoiles 1
2 étoiles 0
1 étoiles 0
Moyenne des avis : (Pour laisser un avis, vous devez être connecté)
1 personne(s) juge(nt) cet avis utile.

Voici ce qu'a écrit de " Drôles de loups et autres bêtes féroces " Georges Charles, un spécialiste des "bêtes" historiques, (comme celle du Gévaudan) sur son blog. Merci à lui pour ces propos..

« Il s’agit d’un ouvrage très spécialisé et très érudit. Il traite, comme son titre l’indique de tous les méfaits du loup, certes, mais aussi de toute une ménagerie dévorante qui passait son temps, jadis, à dévorer, égorger, éventrer, démembrer, lacérer, occire nos ancêtres. Et pas seulement dans le Gévaudan, bien que la bête ait évidemment droit à ce qui lui est du, mais un peu partout dans notre beau pays et chez ses voisins de palier. Pour la fameuse Bête du Gévaudan l’essentiel est dit au travers des rapports médicaux et notariés d’époque et, particulièrement, du rapport Marin. Qui affirme quand même qu’il ne s’agit pas d’un loup ! Point. Le descriptif détaillé de ce qui se passait à l’époque invite surtout, et c’est l’essentiel, à éviter de sombrer dans la thèse monomaniaque. Les loups sont opportunistes, on le sait. Les hybrides existent, on le sait. Les animaux malades de la rage existent, on le sait. Les chiens errants dangereux existent, on le sait. Des individus peu recommandables existent, on le sait. Les fantasmes existent, on le sait. L’ouvrage de Jacques Baillon le prouve, en long, en large et en travers. Il invite à ne pas se limiter à une hypothèse et permet de renvoyer dos à dos les « pros » et les « anti » et d’élargir, notablement, le débat. Ou c’est à désespérer. C’est une sacrée fenêtre ouverte pas nécessairement sur la vérité mais au moins sur la réalité.

    Donnez votre avis
    Drôles de loups & autres bêtes féroces
    Drôles de loups & autres bêtes féroces