Sandie Khougassian

Et Dieu créa le sillon interfessier

Coup de coeur

Cadre dans la mode depuis sept ans, Thiena atterrit au pays du SIF (ou sillon interfessier pour les connaisseurs), dont elle ne connaît ni les codes n

Plus de détails

186119

Reliures : Dos carré collé

Formats : 14,8x21 cm

Pages : 362

Impression : Noir et blanc

N° ISBN : 9791093125008

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    19€00
  • PDF
    4€99
  • ePub
    4€99

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
Et Dieu créa le sillon interfessier
Et Dieu créa le sillon interfessier

Cadre dans la mode depuis sept ans, Thiena atterrit au pays du SIF (ou sillon interfessier pour les connaisseurs), dont elle ne connaît ni les codes n

Autour de Sandie Khougassian

Découvrir Sandie Khougassian
Ses ouvrages
Résumé

Prénom: Thiena. Age: 29 ans au début et à la fin on ne sait plus. Carte génétique: des lettres ADN qui se finissent en IAN brodées sur un drapeau bleu blanc rouge. Formation: l'école de la vie, de l'art, des lois et du vent. Signe astro: un taureau qui rugit comme une lionne et qui danse comme Lady Gaga quand personne ne la regarde. Défaut et qualité: elle a un avis sur tout. Pêches mignons: les soudjouks et les cornichons. Passion: l'art des écorchés vifs et le son des rockeurs morts à leurs vingt-sept printemps et plus. Mission: dire bonjour, porter un tablier, des gants Mapa quand c'est possible et sourire à des fions toute la journée. 

Cadre dans la mode depuis sept ans, Thiena atterrit au pays du SIF (ou sillon interfessier pour les connaisseurs), dont elle ne connaît ni les codes ni les lois. Co-patronne d’un SPA basé dans une petite banlieue bourgeoise de la région parisienne, elle enfile un tablier de bouchère pour jouer une fausse experte de la beauté qui va très vite déchanter. Entre les points noirs non extraits depuis des décennies, les dingues en liberté et les obsédés du cul qui cherchent plus qu’une stimulation du bulbe pilaire, la traversée du SIF est bourrée de sables mouvants.

Avis des lecteurs

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
Et Dieu créa le sillon interfessier
Et Dieu créa le sillon interfessier