Nos délais de fabrication sont actuellement de 3 à 6 jours ouvrés.

Irulaane

Et puis ça passe.

Lise à 28 ans, une carrière entamée, une famille aimante, un mariage qui se profile avec l’homme qu’elle aime. Elle attend le train qui la conduira

Plus de détails

231932

Reliures : Dos carré collé

Formats : 11x17 cm

Pages : 90

Impression : Noir et blanc

N° ISBN : 9782957530809

N° ISBN Pdf : 9782957530809

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    10€00
  • PDF
    7€00

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Nos engagements
Nos engagements

Envoyer à un ami
Et puis ça passe.
Et puis ça passe.
Lise à 28 ans, une carrière entamée, une famille aimante, un mariage qui se profile avec l’homme qu’elle aime. Elle attend le train qui la conduira

Autour de Irulaane

Découvrir Irulaane
Ses ouvrages
Résumé
Lise à 28 ans, une carrière entamée, une famille aimante, un mariage qui se profile avec l’homme qu’elle aime. Elle attend le train qui la conduira vers sa belle-famille et son weekend de fiançailles.
Adrien a 53 ans. Il va fêter l’anniversaire de son petit-fils de trois ans qu’il n’a pas vu depuis sa naissance. Il s’est éloigné de son fils, de ses amis, de la vie qu’il regarde tranquillement défiler, seul dans son petit pavillon de campagne.

Une femme, un homme que tout oppose en apparence: l’âge, la vie, les aspirations. Et pourtant...
Il suffit d’une gare, d’un retard de train, d’une pause pour que les solitudes se questionnent, se répondent et parfois se rencontrent.
Avis des lecteurs
5 étoiles 1
4 étoiles 0
3 étoiles 0
2 étoiles 0
1 étoiles 0
Moyenne des avis : (Pour laisser un avis, vous devez être connecté)
1 personne(s) juge(nt) cet avis utile.

Un texte percutant qui parlera au plus grand nombre. Deux personnages touchants qui se dessinent sous la plume d'Irulaane. On retrouve ici son écriture vive, d'un jet comme pour sa précédente pièce intimiste "Rien ne compte plus la chute".

    Donnez votre avis
    Et puis ça passe.
    Et puis ça passe.