Marie Piot

J.-C. et Marie

Ce récit n'est pas une agression personnelle contre Jésus-Christ (J.-C.), bien au contraire, mais comme pour lui, la trahison et la souffrance ont été

Plus de détails

113547

Reliures : Dos carré collé

Formats : 14,8x21 cm

Pages : 394

Impression : Noir et blanc

N° ISBN : 9782954524603

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    18€50

18,50€

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
J.-C. et Marie
J.-C. et Marie
Ce récit n'est pas une agression personnelle contre Jésus-Christ (J.-C.), bien au contraire, mais comme pour lui, la trahison et la souffrance ont été

Autour de Marie Piot

Découvrir Marie Piot
À propos de l'auteur
Cet auteur n'a pas de description
Résumé
Ce récit n'est pas une agression personnelle contre Jésus-Christ (J.-C.), bien au contraire, mais comme pour lui, la trahison et la souffrance ont été très soutenues.
Pendant soixante-deux ans, je suis restée dans l'anonymat. C'est avec fierté que je dévoile mon identité, je me nomme Marie Piot.
Abandonnée par Nelly (ma mère) dès ma naissance, élevée par des tortionnaires, des Thénardier, libérée dès l'âge de 16 ans. Dès lors, j'ai tout fait pour retrouver cette marâtre, une fois trouvée, nos rapports ont été conflictuels, parfois complaisants.
J'ai trop de maux à gérer, physiques, mais principalement psychologiques, après avoir été sodomisée à 12 ans avec une matraque à cause d'un suppositoire récalcitrant. Après des viols sous la menace d'objets tranchants. Il m'est pénible de supporter ce corps souillé, ce corps qui n'est pas le mien par le rejet de mon sexe de naissance.
Pour mon identité de genre, c'est peine perdue, le fait d'avoir eu envie d'être Marie depuis ma plus petite enfance, d'avoir eu connaissance, il y a quelques années, que je n'étais pas seule au monde, renforce ma conviction qu'il faut que je finisse ma vie en tant que « Elle ».
Je me suis de temps en temps surpassée en mettant en sommeil cette haine dévorante et mon perpétuel conflit entre J.-C. et Marie.
Avis des lecteurs

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
J.-C. et Marie
J.-C. et Marie