Obou l'insignifiant

Jésus Christ face au Judaïsme

Elohim n’est pas un pluriel de majesté

Le pluriel de majesté ou encore d’excellence c’est de façon très simple de « vouvouyer » une personne.
Par

Plus de détails

157993

Reliures : Dos carré collé

Formats : 21x29,7 cm

Pages : 222

Impression : Noir et blanc

N° ISBN : 9782955313527

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    16€00
  • PDF
    11€69

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison
Livraison
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé

Envoyer à un ami
* Champs requis

Autour de Obou l'insignifiant

Découvrir Obou l'insignifiant
Ses ouvrages
Résumé
Elohim n’est pas un pluriel de majesté

Le pluriel de majesté ou encore d’excellence c’est de façon très simple de « vouvouyer » une personne.
Par exemple : si tu t’adresses à une personne en ces termes « Monsieur (et non messieurs) que désirez-vous qu’on vous serve ? » et le sujet et le verbe s’accordent dans le pluriel de majesté.
Les premières paroles de la Genèse montre bien qu’Elohim est pas un pluriel de majesté, Genèse 1 verset 1 « 1. Au commencement, Elohim créa les cieux et la terre. »
Vos avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
Jésus Christ face au Judaïsme
Jésus Christ face au Judaïsme