Etienne Peignelin

Justice pour survivre

En 1962, les Accords d'Evian étaient signés, marquant ainsi la fin de la guerre officielle d'Algérie. Pourtant, alors que l'armée française étai

Plus de détails

83248

Reliures : Dos carré collé

Formats : 14,8x21 cm

Pages : 190

Impression : Noir et blanc

N° ISBN : 9791090415027

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    19€50

19,50€

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
Justice pour survivre
Justice pour survivre
En 1962, les Accords d'Evian étaient signés, marquant ainsi la fin de la guerre officielle d'Algérie. Pourtant, alors que l'armée française étai

Autour de Etienne Peignelin

Découvrir Etienne Peignelin
Ses ouvrages
Résumé
En 1962, les Accords d'Evian étaient signés, marquant ainsi la fin de la guerre officielle d'Algérie. Pourtant, alors que l'armée française était retournée dans les casernes, des dizaines de milliers de harkis et leurs familles allaient être exécutées de manière abominable par des rebelles, des combattants de la dernière heure.
Dans ce décor sanglant, un harki, Larbi, allait tenter de sauver les siens. Après avoir assisté à la mort de sa petite fille qui avait été violée à plusieurs reprises, il allait devoir échapper à une meute d'assassins, afin de mettre les autres membres de sa famille en sécurité. Pendant leur fuite, le jeune fils allait être tué également. Le harki allait utiliser tous les moyens pour échapper à leurs poursuivants. Mais il n'allait pas sortir indemne psychologiquement de cette terrible épreuve. Larbi avait d'ailleurs gravé à tout jamais dans sa mémoire le visage de l'un des bourreaux de sa fille...
Justice pour survivre, l'itinéraire sanglant d'un harki: un roman cruel, effrayant, impitoyable!
Avis des lecteurs

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
Justice pour survivre
Justice pour survivre