Patrick Le Divenah

L'AR(R)ETE

Un roman policier ? Non, bien qu'il y ait une enquête, et même deux. Un roman d'aventures ? Non plus, mais les péripéties vécues par le héros -

Plus de détails

14702

Reliures : Dos carré collé

Formats : 11x17 cm

Pages : 309

Impression : Noir et blanc

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    11€09
  • PDF
    6€69

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
L'AR(R)ETE
L'AR(R)ETE
Un roman policier ? Non, bien qu'il y ait une enquête, et même deux. Un roman d'aventures ? Non plus, mais les péripéties vécues par le héros -

Autour de Patrick Le Divenah

Découvrir Patrick Le Divenah
À propos de l'auteur

LE MOT et L'IMAGE, l'image et le mot, je ne sais quel ordre choisir, tellement pour moi les deux sont liés. Les mots me font image, l'image me parle. Parfois je les distingue, c'est alors que je publie L'AR(R)ETE, un roman très spécial, un roman "total", tant par le contenu que par la forme (récit, scènes, chansons, charades, devinettes, poèmes, pastiches, publicités...); je publie aussi des poèmes, que j'offre parfois dans les scènes ouvertes de SLAM, poésie vivante.
Les mots, je les associe souvent à DES IMAGES : dans mes MOBILES de pRoSésie, qui allient le collage ou le dessin à des aphorismes; ou dans mes Séquences de Photos/Textes, etc. J'expose enfin des photos, des dessins, des collages... Mais outre la création personnelle, j'aime créer avec d'autres, associer mon travail et mes recherches aux leurs. C'est pourquoi il ne faut pas hésiter à ME CONTACTER pour partager nos buts.

Résumé
Un roman policier ? Non, bien qu'il y ait une enquête, et même deux. Un roman d'aventures ? Non plus, mais les péripéties vécues par le héros - par les héros - n'en manquent pas. Un roman d'amour ? Pas plus, mais les amours des plus petits croisent celles des plus grands. Alors, un roman fantastique ? Non, mais que dire d'un maître qui se fait boire par ses élèves, d'une corrida dont le taureau est une femme, d'un marquis en cage sous la forme d'un puma, d'une cave de gros mots rares, etc. ? Voici donc une histoire vraiment surprenante. Pourtant, comme le disait Rabelais, même s'il s'agit de rire (car mieux vaut rire que de pleurer), ne vous fiez pas aux apparences : le rire peut cacher plus de sérieux qu'il n'y paraît !
Vos avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
L'AR(R)ETE
L'AR(R)ETE