Hadrien LAYER

L'été où mon cœur s'est arrêté

NEW
Nouveau
Clothilde passe d'agréables vacances d'été chez ses grands-parents, lorsqu'un accident dévoile chez elle, un problème cardiaque. La jeune fille s'appr

Plus de détails

229410

Reliures : Dos carré collé

Formats : 11x17 cm

Pages : 157

Impression : Noir et blanc

N° ISBN : 9782957388004

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    10€80

10,80€

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Nos engagements
Nos engagements

Envoyer à un ami
L'été où mon cœur s'est arrêté
L'été où mon cœur s'est arrêté
Clothilde passe d'agréables vacances d'été chez ses grands-parents, lorsqu'un accident dévoile chez elle, un problème cardiaque. La jeune fille s'appr

Autour de Hadrien LAYER

Découvrir Hadrien LAYER
À propos de l'auteur
Je suis un amateur d’histoires et d’écritures. J'aime autant les classiques que les nouveautés, sans avoir de style préféré, puisque je lis des fables, des contes des romans et des mangas. Quelque soit l'univers d'un auteur, je crois que les histoires peuvent inspirer, émouvoir, faire rêver et rendre heureux. Grand amateur des fables de La Fontaine et de Tolkien, je me suis mis à écrire et j'ai décidé de créer mon propre espace, afin de faire vivre mes récits et qu’ils puissent toucher ceux qui voudront les lires.
Résumé
Clothilde passe d'agréables vacances d'été chez ses grands-parents, lorsqu'un accident dévoile chez elle, un problème cardiaque. La jeune fille s'apprête alors à passer un long et ennuyeux séjour à l'hôpital, mais elle y rencontrera la dynamique Chloé et le gentil Gaspar, ainsi qu'un mystérieux jeune homme conteur d'histoires et tentera de découvrir l'inquiétant secret du fantôme qui hante l'hôpital...
Avis des lecteurs

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
L'été où mon cœur s'est arrêté
L'été où mon cœur s'est arrêté