Victor Moreau

L'Honneur des Midlander

A mi-chemin entre Game of Thrones et les saga nordiques...


Le roi Woden a disparu, laissant Asaheim sans tête. Après que l'a

Plus de détails

133827

Reliures : Dos carré collé

Formats : 11x17 cm

Pages : 265

Impression : Noir et blanc

N° ISBN : 9782955239599

Aucun point de fidélité pour ce produit.


  • Papier
    9€99
  • PDF
    4€99

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
L'Honneur des Midlander
L'Honneur des Midlander
A mi-chemin entre Game of Thrones et les saga nordiques...


Le roi Woden a disparu, laissant Asaheim sans tête. Après que l'a

Autour de Victor Moreau

Découvrir Victor Moreau
À propos de l'auteur
Cet auteur n'a pas de description
Résumé
A mi-chemin entre Game of Thrones et les saga nordiques...


Le roi Woden a disparu, laissant Asaheim sans tête. Après que l'assemblée du Thing l'ait élu, le jeune et timide Balder apprend avec difficulté les rouages de la royauté. Aura-t-il la force de se montrer le digne successeur de Woden, le plus grand roi qu'Asaheim ait connu ? En parallèle, son frère Thor part sur les traces d'un père disparu, sans se douter que ce qu'il va découvrir dépasse ses pires craintes ; qui aurait intérêt à faire disparaitre Woden ? Et dans quel but précis ?
Pendant ce temps, au royaume du Midland, un mystérieux devin fait irruption dans la vie de Siegfried, jeune forgeron. Qui est cet homme ? Que veut-il exactement, lorsqu'il aide Siegfried à faire fortune ? Devenu seigneur, le jeune homme est loin de se douter, lorsqu'il accepte de conquérir pour son ami et beau-frère le c??ur d'une reine guerrière, qu'il vient de mettre en branle une chaine d'évènements qui changera à jamais la face du monde. Asaheim et le Midland sortiront-ils indemnes des ténèbres grandissantes qui les menacent ?


"Les Chants d'Asgard" est un livre de Fantasy Noire en trois parties, chacune composée de deux tomes, reprenant librement les aventures des dieux scandinaves dans un monde barbare, brutal et sombre, le tout teinté d'éléments de la légende arthurienne. "L'Honneur des Midlander" en est le premier volet.


Extrait



« Debout et affronte-moi, Svardrekkin, dit une voix claire et volontaire ». Sans se presser, il obéit à l'injonction lancée. Derrière son lourd casque couvrant intégralement son visage, ses yeux semblaient de ténèbres faits. Les pointes saillantes du heaume lustré, les lourdes épaulières, les épais gants de cuir et les bottes fourrées, le plastron et les jambières, le tout couvrant une côte de mailles noir de jais, ajoutaient à l'aspect irréel du chef de guerre redouté. Les guerriers qui l'entouraient, tenant hache, lance, masse ou épée, étaient telles des statues, figés par la tension palpable de l'air gelé. Sans dire un mot, le combattant leva sa lame et se mit en garde, ses yeux emplis de flammes. [...]
« Tu oses me défier, moi qui suis le Dragon Noir, la voix de stentor du Svardrekkin claqua comme le tonnerre dans l'air.
' Tu es un garçon brave, mais seras mort ce soir.
' Ne m'appelle pas 'garçon'. Mon nom est Balder Wodenson, roi des ??sir ! »
L'idiot ! Un nom n'était rien, tout juste une commodité bonne à l'identifier. Ce n'était nullement le nom reçu à la naissance qui déterminait qui l'on est, mais celui que l'on se forgeait dans le feu et la glace, celui né de son sang. Pour l'épée du Svardrekkin, son adversaire n'était qu'un autre cadavre inconscient. Son nom n'était rien. Son titre n'était rien. Il n'était Rien ! Sans plus d'ambages le guerrier noir attaqua. L'autre esquiva et se mit en garde instantanément. Ils se tournèrent autour un instant, comme le jeune loup tourne autour du chef de meute avant de frapper. Ils échangèrent quelques passes d'arme, plus pour se jauger que pour tuer. Balder, entre deux estocs, siffla :
« Tu dis qu'un nom n'est rien ; pourtant rappelle-toi bien : Si je te dis 'Siegfried', que me réponds-tu donc ?
Le Svardrekkin se figea un instant.
' Ce nom ne signifie plus rien pour moi. Ce Siegfried dont tu parles, tiré de mon passé, n'est qu'un fantôme de plus, que j'ai assassiné. »
Pourtant, malgré son impassibilité, malgré le vide en son c??ur, malgré les ténèbres en son esprit, il se souvenait.


Biographie de l'auteur



Disposant d'un Master en littérature anglophone, Victor Moreau est un auteur de Fantasy, SF et horreur. D'abord publié dans le webzine "L'Imaginarius" pour ses nouvelles, il s'attaque ensuite au roman afin de se libérer de toutes les choses qui le révoltent, le dégoutent, le mettent en colère, mais aussi qui l'émerveillent ou lui redonnent espoir.


Retrouvez toutes les info sur http://www.songsofasgard.com/
Avis des lecteurs

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
L'Honneur des Midlander
L'Honneur des Midlander