Pascal Fourvel

L'immatériel du chaos

Une crise immense nous touche depuis au moins 2008. Il s’agit désormais d’une hyper-crise globale, ou pourrait dire totale. Elle s’étend, s’amplifie,

Plus de détails

167877

Reliures : Dos carré collé

Formats : 14,8x21 cm

Pages : 441

Impression : Noir et blanc

N° ISBN : 9782956122609

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    18€21
  • PDF
    5€49

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
* Champs requis

Autour de Pascal Fourvel

Découvrir Pascal Fourvel
À propos de l'auteur
Né en 1961 au cœur de l’Auvergne, à Clermont-Ferrand, Pascal Fourvel y effectue ses premières études. Il suit une formation scientifique et technique à Caen jusqu’au doctorat, parallèlement à ses premiers écrits, essentiellement des poèmes.À partir d’une première expérience comme acteur, il emprunte le chemin du théâtre, avec des œuvres interrogeant le sens du monde. Certaines de ses pièces ont été très tôt représentées (Bain de ménage transfiguré ou Au bord, le précipice). Pendant les années quatre-vingt-dix, il se tourne également vers l’écriture de nouvelles. Certaines d’entre elles, comme La transformation (éditée aux éditions Delatour France) ont été mises en musique.En coopération avec des artistes plasticiens, ses œuvres se sont récemment ouvertes à l’installation poétique (exposition alliant poésie, musique et arts plastiques en 2009 à Vitoria, en Espagne).Sous diverses formes, son imaginaire exprime sa quête des profondeurs intérieures, mais aussi son opposition avec une société qui tend à écraser l’être sous l’avoir. Cette confrontation sous-tend l’écriture de la plupart de ses œuvres, à la fois comme motivation et comme aspiration à parcourir un chemin vers la liberté.Dans un autre champ d'expérience, à partir des années 1997, Mais surtout de la crise de 2008, il appréhende l'économie via l'analyse de la valeur, valeur comme quantité de travail, temps de travail, mais aussi valeur comme incorporation de la part immatérielle du travail, qu'il nomme "qualité d'information", non plus soumise au seule temps de travail, mais aussi aux aspects intellectuels, voire imaginaires, du travail.
Résumé
Une crise immense nous touche depuis au moins 2008. Il s’agit désormais d’une hyper-crise globale, ou pourrait dire totale. Elle s’étend, s’amplifie, et semble devenir un monstre contre lequel nous ne savons que faire. Mais, comme le monstre du Loch Ness, elle semble disparaître sous les eaux du quotidien, pour réapparaître mystérieusement ensuite. Ce qui n’empêche pas les économistes du système de continuer leurs prédictions démenties à chaque retour du monstre. Pour comprendre la crise, il faut en comprendre le moteur, les causes premières, et non se contenter de traiter les conséquences d’un mal qu’on ne saurait guérir, ignorant son existence même.
Vos avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
L'immatériel du chaos
L'immatériel du chaos