Nos délais de fabrication sont actuellement de 5 à 7 jours ouvrés.

Charlotte ARISTIDE

La Mort du Bâtiment

La mort du bâtiment, c’est supposer que les objets architecturaux ont une vie, suivent des cycles, et que certaines de leurs formes ne trouvant plus d

Plus de détails

237134

Reliures : Dos carré collé

Formats : 21x29,7 cm

Pages : 182

Impression : Noir et blanc

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    13€40
  • PDF
    5€30

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Nos engagements
Nos engagements

Envoyer à un ami
La Mort du Bâtiment
La Mort du Bâtiment
La mort du bâtiment, c’est supposer que les objets architecturaux ont une vie, suivent des cycles, et que certaines de leurs formes ne trouvant plus d

Autour de Charlotte ARISTIDE

Découvrir Charlotte ARISTIDE
Ses ouvrages
Résumé
La mort du bâtiment, c’est supposer que les objets architecturaux ont une vie, suivent des cycles, et que certaines de leurs formes ne trouvant plus de fonction sont dévitalisés. C’est identifier ce qui peut être mortifère dans certaines formes architecturales. C’est envisager une conception autre du bâtiment, comme un élément organique, qui s’inscrit dans des cycles en lien étroit avec le temps.
La recherche se construit sur des lectures et réflexions philosophiques, dont on retrouve des traces écrites dans les articles en annexe, les récits de fiction s’appuyant eux sur des articles de presse, des travaux d’historiens, mais aussi des souvenirs de l’auteure et sa connaissance vécue de la culture guadeloupéenne.
Avis des lecteurs

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
La Mort du Bâtiment
La Mort du Bâtiment