Justinius Kerner

La voyante de Prevorst

Premier ouvrage d'observation d'un médium publié par un médecin': Justin Kerner. Il est consacré à la célèbre Frédérica Hauffe qui fut sa pat

Plus de détails

126971

Reliures : Dos carré collé

Formats : 14,8x21 cm

Pages : 282

Impression : Noir et blanc

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 2 points de fidélité. Votre panier totalisera 2 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,40 €.


  • Papier
    24€00

24,00€

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
La voyante de Prevorst
La voyante de Prevorst
Premier ouvrage d'observation d'un médium publié par un médecin': Justin Kerner. Il est consacré à la célèbre Frédérica Hauffe qui fut sa pat

Autour de Justinius Kerner

Découvrir Justinius Kerner
Ses ouvrages
Résumé
Premier ouvrage d'observation d'un médium publié par un médecin': Justin Kerner. Il est consacré à la célèbre Frédérica Hauffe qui fut sa patiente.
Frédérica Hauffe est née dans le village de Prevorst, près de Löwenstein, en Allemagne, en 1801. Elle se maria en 1819, et depuis ce temps-là jusqu'à sa mort, dix ans plus tard (1829), elle resta alitée à la suite de diverses infirmités et en particulier à cause de convulsions qui la saisissaient et lui donnaient un aspect de cadavre.
Dans cet état, elle était visitée par des esprits qui lui confièrent quelques secrets de leurs vies passées qu'il fut assez aisé de vérifier. Les esprits qui la visitaient se singularisaient par des bruits divers, des jets d'objets variés, l'allumage ou l'extinction des chandelles. Ils se rendirent quelquefois visibles à d'autres témoins que la voyante, et Kerner lui-même observa dans son lit': «'comme une colonne de vapeur qui aurait eu une tête'».
Né à Ludwigsburg le 18 août 1786, Justin Kernetr est mort le 21 février 1862. Elève de Kant et de Schilling, il avait spécialement étudié les phénomènes magnétiques pendant qu'il exerçait la médecine, de 1800 à 1812. Quelque temps après avoir abandonné la pratique de cet art, pour occuper la chaire de philosophie à l'université de Tubinguen, il avait composé un livre publié en 1816 sous le titre': Essai d'une explication de la magie apparente du magnétisme au moyen des lois physiologiques et psychiques. En 1830, il publia Des mystères de la vie intérieure expliqués par l'histoire de la voyante de Prevorst.

Visitez le site Arbre d'Or Editions : www.arbredor.com
Avis des lecteurs

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
La voyante de Prevorst
La voyante de Prevorst