Christophe Cros Houplon

Le crépuscule du grand Charles

Je choisis pour ce qui sera ma première pièce de théatre de rendre hommage à un homme d'une stature exceptionnelle, le Général de Gaulle, que mes quat

Plus de détails

187344

Reliures : Dos carré collé

Formats : 14,8x21 cm

Pages : 64

Impression : Noir et blanc

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    11€90
  • PDF
    4€90

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
Le crépuscule du grand Charles
Le crépuscule du grand Charles
Je choisis pour ce qui sera ma première pièce de théatre de rendre hommage à un homme d'une stature exceptionnelle, le Général de Gaulle, que mes quat

Autour de Christophe Cros Houplon

Découvrir Christophe Cros Houplon
Ses ouvrages
Résumé
Je choisis pour ce qui sera ma première pièce de théatre de rendre hommage à un homme d'une stature exceptionnelle, le Général de Gaulle, que mes quatre grands parents admiraient. En ces dialogues depuis l'au-delà, je me suis mis en communion, en empathie avec ce Général suprême qui me souffla ces mots. Comme si ce texte, ce verbe, n'étaient pas miens mais lui furent par mon canal restitués.

Je ne vois qu'un acteur pour incarner De Gaulle, le plus grand, Depardieu, Gérard Depardieu bien sur. Il carressa le projet des années durant d'une interprétation du grand homme pour le grand écran, le projet tomba à l'eau. Je lui tends la perche et laisse faire le destin.
Vos avis
5 étoiles 2
4 étoiles 0
3 étoiles 0
2 étoiles 0
1 étoiles 0
Moyenne des avis : (Pour laisser un avis, vous devez être connecté)
1 personne(s) juge(nt) cet avis utile.

C’est fou comme si on entendait De Gaulle parler devant nous. Ce texte est très beau, quel style.

    1 personne(s) juge(nt) cet avis utile.

    Superbe hommage au grand De Gaulle, une langue extrêmement puissante, on dirait l’entendre. Du très grand théâtre, bravo !

      Donnez votre avis
      Le crépuscule du grand Charles
      Le crépuscule du grand Charles