Sarah O'Jalis

Le jour où la terre se morcela

Savez-vous ce qui a divisé les êtres humains, à l'origine ? Vous pensez à la taille, au poids, aux croyances ou à la couleur de peau...
N’est-ce pas

Plus de détails

170639

Reliures : Dos carré collé

Formats : 14,8x21 cm

Pages : 298

Impression : Noir et blanc

N° ISBN : 9782956175810

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    10€99

10,99€

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
Le jour où la terre se morcela
Le jour où la terre se morcela
Savez-vous ce qui a divisé les êtres humains, à l'origine ? Vous pensez à la taille, au poids, aux croyances ou à la couleur de peau...
N’est-ce pas

Autour de Sarah O'Jalis

Découvrir Sarah O'Jalis
À propos de l'auteur
Cet auteur n'a pas de description
Résumé
Savez-vous ce qui a divisé les êtres humains, à l'origine ? Vous pensez à la taille, au poids, aux croyances ou à la couleur de peau...
N’est-ce pas plutôt ce moment où, aux prémices de l'humanité, une voix s’éleva pour classer un innocent nouveau-né dans la catégorie des filles ou dans celle des garçons?
Ce monde qui a longtemps considéré le fait de naître fille comme une malédiction, à quoi ressemblerait-il si les rôles étaient inversés ?
Au travers de ce roman humaniste, Sarah O'Jalis offre au lecteur une expérience inoubliable où l'amour et l'absurde dessinent une société nouvelle qui ne laissera personne indifférent. A la fin du voyage, vous découvrirez le jour où pour la première fois, la Terre se morcela.
Avis des lecteurs
5 étoiles 0
4 étoiles 1
3 étoiles 0
2 étoiles 0
1 étoiles 0
Moyenne des avis : (Pour laisser un avis, vous devez être connecté)

Un roman surprenant. Une réflexion intéressante sur l'équilibre des sexes dans nos sociétés.

    Donnez votre avis
    Le jour où la terre se morcela
    Le jour où la terre se morcela