MICHEL ZEVACO

LES AMANTS DE VENISE

LES SOUTERRAINS DE SAINT MARC: - En ce temps là, le chef de la police vénitienne était un certain GEMARO - GUIDO de son prénom - homme d'une quarantai

Plus de détails

192136

Reliures : Ibico

Formats : 21x29,7 cm

Pages : 258

Impression : Couleur

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 5 points de fidélité. Votre panier totalisera 5 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 1,00 €.


  • Papier
    58€99

58,99€

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
LES AMANTS DE VENISE
LES AMANTS DE VENISE
LES SOUTERRAINS DE SAINT MARC: - En ce temps là, le chef de la police vénitienne était un certain GEMARO - GUIDO de son prénom - homme d'une quarantai

Autour de MICHEL ZEVACO

Découvrir MICHEL ZEVACO
Ses ouvrages
Résumé
LES SOUTERRAINS DE SAINT MARC: - En ce temps là, le chef de la police vénitienne était un certain GEMARO - GUIDO de son prénom - homme d'une quarantaine d'années, brun de poil, énergique de tempérament, et, comme tous les fonctionnaires de cette république tourmentée par les révolutions d'antichambre et les batailles autour du pouvoir, doué d'un solide appétit d'ambitieux. Guido Gennaro convoitait la place de DANDOLO, comme ALTIERI convoitait la place de FOSCARI, comme FOSCARI convoitait de transformer la couronne ducale en couronne royale. Il était, disons nous, chef de la police visible et occulte de Venise, et n'avait au dessus de lui comme supérieur direct que le grand inquisiteur. C'est assez dire que………..
Avis des lecteurs

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
LES AMANTS DE VENISE
LES AMANTS DE VENISE