Gyslaine LE GAL

Les cris se sont tus


Un matin de printemps, un homme détruit la quiétude de Laina alors âgée de dix ans.
Avec force, puissance, dans des paroles crues mais réalistes,

Plus de détails

168415

Reliures : Dos carré collé

Formats : 14,8x21 cm

Pages : 236

Impression : Noir et blanc

N° ISBN : 9782956048442

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    16€89
  • PDF
    7€69

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
Les cris se sont tus
Les cris se sont tus

Un matin de printemps, un homme détruit la quiétude de Laina alors âgée de dix ans.
Avec force, puissance, dans des paroles crues mais réalistes,

Autour de Gyslaine LE GAL

Découvrir Gyslaine LE GAL
Ses ouvrages
Résumé

Un matin de printemps, un homme détruit la quiétude de Laina alors âgée de dix ans.
Avec force, puissance, dans des paroles crues mais réalistes, l’auteure nous relate les conséquences inéluctables inhérentes à ce crime qui ne sera qu’un début dans cette spirale infernale.
Un sujet très délicat, traité avec force. Un roman choc inspiré de faits réels. Un roman sur les conséquences graves sur l’équilibre psychologique et psychosocial dans une analyse fine et percutante. Mémoire traumatique victimologie
D’une plume pathétique, l’auteure nous livre les angoisses, les peurs et traumatismes de l’enfant violé, tout le parcours de reconstruction, les difficultés pour vivre avec ce fardeau, et surtout, le silence.
Avis des lecteurs
5 étoiles 3
4 étoiles 0
3 étoiles 0
2 étoiles 0
1 étoiles 0
Moyenne des avis : (Pour laisser un avis, vous devez être connecté)

Un livre bouleversant à lire !!!
Bravo Gys

    J’ai fini de lire « les cris se sont tus ».
    Un livre qui m’a profondément touchée, voire émue jusqu’aux larmes. Beaucoup de femmes se reconnaîtront ici dans ce personnage qu’incarne Laina. Personnage très attachant et émouvant!
    L’auteure a su manier les mots avec simplicité et dénoncer de manière percutante toute la violence de « l’abus » et les maux qui enferment à jamais dans le silence, l’isolement et le non- dit.
    Encore Bravo !!! ☺

      Ici encore, une histoire émouvante voire poignante qui m'a amené les larmes aux yeux.
      L'auteure décrit bien le chemin parcouru par cette jeune fille et la force de caractère que cette dure épreuve a développé chez elle.
      En repensant à ce roman, il m'arrive parfois de me demander ce qui est advenu d'elle... Une suite m'aurait bien plu.

        Donnez votre avis
        Les cris se sont tus
        Les cris se sont tus