Rita Wajs

Les Enfants de Mogador

Les Enfants de Mogador

Les Enfants de Mogador raconte la vie de Sarah, une jeune adolescente juive marocaine de quinze ans que les parents veulent

Plus de détails

134126

Reliures : Dos carré collé

Formats : 14,8x21 cm

Pages : 264

Impression : Noir et blanc

N° ISBN : 9782955497517

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    16€00

16,00€

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
Les Enfants de Mogador
Les Enfants de Mogador
Les Enfants de Mogador

Les Enfants de Mogador raconte la vie de Sarah, une jeune adolescente juive marocaine de quinze ans que les parents veulent

Autour de Rita Wajs

Découvrir Rita Wajs
À propos de l'auteur

Le livre : "Les Enfants de Mogador" La seconde guerre mondiale fait rage en Europe. L’univers de Sarah, jeune fille juive vivant au Maroc sous protectorat français, bascule lorsque le Résident Général Noguès entreprend d’appliquer les mesures antisémites de Vichy sur la terre chérifienne. Le récit s’ouvre à l’automne 1939 à Mogador (Essaouira) au moment où les parents de Sarah, quinze ans, décident de la marier à un homme âgé de trente ans, fils d’un riche viticulteur de Marrakech. Au-delà des sentiments conflictuels qui agitent la jeune fille, l’auteur retrace l’univers coloré d’une grande famille juive vivant à Mogador puis à Marrakech et à Casablanca, son existence rythmée par des coutumes, fêtes et traditions millénaires et aborde ses dures conditions de vie au cours de la seconde guerre mondiale. Ce roman qui prend parfois la forme de chroniques nous plonge dans l’univers drôle, tragique et tendre d’une saga peu ordinaire. L'auteur : Rita Wajs Née au sein d’une fratrie de... En savoir plus

Résumé
Les Enfants de Mogador

Les Enfants de Mogador raconte la vie de Sarah, une jeune adolescente juive marocaine de quinze ans que les parents veulent marier au fils d'un riche viticulteur de Marrakech, âgé de trente ans. Le récit s'ouvre à l'automne 1939 dans la ville de Mogador (Essaouira) dans un Maroc sous protectorat français depuis 1912. Alors que la seconde guerre mondiale fait rage en Europe, l'univers de Sarah et des siens bascule lorsque le Résident Général Français Noguès au Maroc décide d'appliquer les mesures antisémites de Vichy.

Au-delà des sentiments conflictuels qui agitent la jeune fille, l'auteur retrace la vie quotidienne des Juifs de Mogador, de Marrakech et de Casablanca.



Avis des lecteurs
5 étoiles 0
4 étoiles 0
3 étoiles 4
2 étoiles 0
1 étoiles 0
Moyenne des avis : (Pour laisser un avis, vous devez être connecté)
1 personne(s) juge(nt) cet avis utile.

Je viens de terminer Les Enfants de Mogador. Un roman historique passionnant, des personnages attachants, un livre qui m'a procuré beaucoup de plaisir à lire.
Bernard, Paris.

    1 personne(s) juge(nt) cet avis utile.

    Dear Rita,
    I have finished your book. It is well written and great testament to your mother. It certainly brought back lots of memories from the Great History to your family world, including King David’s behaviour and your mother’s entrepreneurial spirit. Thank you allowing me share your love for your mother.
    David, from Los Angeles

      1 personne(s) juge(nt) cet avis utile.

      12 juin 2016
      J’ai été très touchée par l’histoire, même romancée, de ta maman. Tu as ajouté de la poésie à la vérité et j’ai eu beaucoup de plaisir en te lisant. Quand on pense que les mariages forcés existent toujours ! La tendresse que tu exprimes est très touchante. Bravo c’est un bel hommage. J’espère que tu continueras à écrire pour toi, tes enfants et les autres.
      Une lectrice de Nice

        1 personne(s) juge(nt) cet avis utile.

        J'ai dégusté ton texte comme on sirotait, enfants, un verre de ce breuvage magique, l'Abana. Chaque lampée instillant un peu plus du parfum de l'enfance. Je salue ton travail car tu as réussi à bientôt donner un décor plausible, une atmosphère réaliste à nos souvenirs. Je le perçois comme un bel et juste hommage à nos parents. Tu as su incarner le frêle squelette de notre histoire familiale, redonnant vie à notre mère, restituant son humanité à notre paternel dont nous ne retenions que les travers. Ton habileté, par ailleurs, à mêler notre saga à la grande Histoire (la guerre, le retour du roi, les persécutions, etc...) signent un vrai talent d'écriture. En retau restaurant, fût-elle romancée, la mémoire de la famille, tu en es devenue la memorialiste. Tu a auras été la première à n'mettre des mots sur des scènes de vie de notre enfance qu'aucun de nous avant toi n'avait jamais su formaliser. Désormais cette histoire familiale telle que tu l''as gravée dans Les Enfants de Mogador appartient à chacun de nous et le mérite te revient de l'avoir imaginée et de quelle manière ! Avec toute mon affection, ton frère Gad.

          Donnez votre avis
          Les Enfants de Mogador
          Les Enfants de Mogador