Pierre Pellegrini

Les enragés (Episode 1)

Certaines scènes peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.

En France, la lutte des classes n'est plus qu'un lointain souvenir. Les quarti

Plus de détails

24258

Reliures : Dos carré collé

Formats : 14,8x21 cm

Pages : 307

Impression : Noir et blanc

N° ISBN : 9782953374100

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    15€00
  • PDF
    4€69

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison
Livraison
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé

Envoyer à un ami
* Champs requis

Autour de Pierre Pellegrini

Découvrir Pierre Pellegrini
Ses ouvrages
Résumé
Certaines scènes peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.

En France, la lutte des classes n'est plus qu'un lointain souvenir. Les quartiers bourgeois sont désormais délimités par de gigantesques grilles électrifiées et la police arrête quiconque tente un passage en force pour l'envoyer au Centre de Redressement Mental. Les familles les plus pauvres sont parquées dans la Zone Noire.

Viviane est arrivée depuis peu à Filsy, petite ville aussi grise que froide. Un soir, dans une rue sombre, elle rencontre deux vieilles connaissances. Mais David et Danny sont loin d'être source de bons souvenirs et une dispute éclate, réveillant ses vieux démons assoiffés de vengeance.

J'ai écrit ce livre comme on pousse un cri. Les enragés dont je vous parle pourraient être votre voisin de palier, votre boulanger de quartier, votre ami autant que votre enfant. Au travers des histoires de ces gens, j'ai voulu dans cet ouvrage vous parler de ces rages si différentes d'une personne à l'autre. Qu'elle soit rage de vengeance, rage de vaincre, rage de vivre, rage d'aimer aussi, ce flot de sentiments incontrôlables pousse parfois l'être humain à faire toutes ces choses qu'il rejette et dont il ressort lessivé, vidé de toute humanité.

L'homme enragé, plus qu'une bête, en est la mâchoire même. La violence de ce roman ne réside pas tant, à mon avis, dans la description des actes que dans la tristesse et le désarrois de ceux qui les commettent.

Les enragés, c'est aussi un regard accusateur sur une société de plus en plus sécuritaire qui refuse le mélange des genres, des couleurs et des cultures. Je parle d'une société qui, dans un futur incertain, sera peut-être amenée à donner aux barbelés existant déjà trop entre riches et pauvres une échelle nationale, voir mondiale. Je parle d'une société qui donne à certains mais pas à d'autres, sans se soucier de la pire des conséquences que cela puisse engendrer, la rage.

Ce livre est le premier épisode de l'histoire de ces gens pour qui un jour, un soir, tout bascule et fait qu'ils ne seront plus jamais les mêmes.
Vos avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
Les enragés (Episode 1)
Les enragés (Episode 1)