Nicole Giroud

Lovita broie ses couleurs

Comment s'en sortir dans la vie quand on a des cartes pourries mais un physique ravageur, une totale absence de scrupules et qu'on peint des tableaux

Plus de détails

109308

Reliures : Dos carré collé

Formats : 14,8x21 cm

Pages : 232

Impression : Noir et blanc

N° ISBN : 9791093327006

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    15€00

15,00€

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
Lovita broie ses couleurs
Lovita broie ses couleurs
Comment s'en sortir dans la vie quand on a des cartes pourries mais un physique ravageur, une totale absence de scrupules et qu'on peint des tableaux

Autour de Nicole Giroud

Découvrir Nicole Giroud
À propos de l'auteur
J'ai fait mes études à Lyon: IPESienne, DEUG d'histoire puis licence et maîtrise de lettres modernes avant d'obtenir une équivalence genevoise.

Franco-suisse, je vis dans un hameau de Haute-Savoie et j'ai enseigné le français jusqu'en 2008 à Genève. J'ai animé un atelier d'écriture pour adolescents et adultes.

Depuis cette date je me consacre à plein temps aux recherches historiques et à l'écriture.
La biographie d'un grand résistant savoyard, Mission et Calvaire de Louis Favre, a été publiée en avril 2012 aux éditions Cabédita.

Résumé
Comment s'en sortir dans la vie quand on a des cartes pourries mais un physique ravageur, une totale absence de scrupules et qu'on peint des tableaux qui troublent les hommes ? En exploitant les autres, les hommes bien sûr mais aussi Martha l'agent artistique obèse tombée en amour devant la peinture de Lovita et de son fils de huit ans, Martin.
Et voilà que se forme une famille digne de Charlot : bancale, comique, cynique et émouvante. On rit beaucoup, d'un rire franc ou grinçant devant la roublardise mâtinée de naïveté de Lovita, d'un rire mêlé d'émotion lorsque Martin cherche un père lui qui est né d'un viol, vérité impossible à dire. Parfois l'émotion submerge le lecteur. Enfin la lectrice, car beaucoup d'hommes se reconnaissent et n'apprécient pas.

Les services sociaux vont placer Martin en foyer si Lovita ne suit pas une thérapie. Martha dégotte une ethnopsychiatre, mais Lovita est tombée sur un os.

Interrogations identitaires, jeux de pouvoir, réflexion sur la création artistique et son origine, Lovita broie ses couleurs est un livre drôle, plein de sensibilité et de vie.
Avis des lecteurs

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
Lovita broie ses couleurs
Lovita broie ses couleurs