KASPVZAK RODOLPHE

Même en enfer, le ciel est bleu.

"On avance dans la tranchée. Le commandant passe devant. Je n'aime pas marcher dans les tranchées. On doit toujours enjamber plein de cadavres. Le pir

Plus de détails

71375

Reliures : Dos carré collé

Formats : 11x17 cm

Pages : 229

Impression : Noir et blanc

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    10€12

10,12€

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison
Livraison
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
* Champs requis

Autour de KASPVZAK RODOLPHE

Découvrir KASPVZAK RODOLPHE
A propos de l'auteur
Cet auteur n'a pas de description
Résumé
"On avance dans la tranchée. Le commandant passe devant. Je n'aime pas marcher dans les tranchées. On doit toujours enjamber plein de cadavres. Le pire, ce sont ceux qui agonisent et qui vous attrapent par les jambes. C'est horrible. Ils demandent des docteurs et plein de bêtises dans ce genre. Le commandant, il ment tout le temps. Il répond toujours qu'un docteur, qu'un prêtre, qu'un fossoyeur ou qu'une vague d'anges nous suit. C'est vrai que le commandant, il ment tout le temps, surtout lorsqu'il se baisse pour nous dire que tout ira bien. Il dit souvent qu'on rentrera tous chez nous et que je reverrai ma maman. Voilà, il ment tout le temps. Je ne sais pas qui gagnera la guerre, mais je sais que ce ne sera pas nous. Voilà ce que je sais."
Vos avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
Même en enfer, le ciel est bleu.
Même en enfer, le ciel est bleu.