Joël PAUL

Mes nuits avec Roymata

Mes nuits avec Roymata est titre de ce recueil et sa nouvelle principale. Une histoire née au Vanuatu en 2010 après une visite au muséum de Vila et

Plus de détails

92482

Reliures : Dos carré collé

Formats : 14,8x21 cm

Pages : 114

Impression : Noir et blanc

N° ISBN : 9791091093019

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    11€00
  • PDF
    4€69

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
Mes nuits avec Roymata
Mes nuits avec Roymata
Mes nuits avec Roymata est titre de ce recueil et sa nouvelle principale. Une histoire née au Vanuatu en 2010 après une visite au muséum de Vila et

Autour de Joël PAUL

Découvrir Joël PAUL
À propos de l'auteur
Joël PAUL est né en 1952 en Picardie. Il débarque en Nouvelle-Calédonie à la fin des années soixante après un voyage de 45 jours à bord du Calédonien, paquebot des Messageries Maritimes. Il réside à Nouméa depuis cette époque. Il se considère océanien d'origine européenne, Une formule qu'il a adoptée récemment comme certains calédoniens de souche en quête d'identité dans ce petit bout de France en pleine émancipation qu'est la Nouvelle-Calédonie.
Lauréat de concours de nouvelles en Nouvelle-Calédonie et auteurs de plusieurs ouvrages dont un roman « Le Calédonien » inspiré par son voyage à la fin des années soixante, il est retraité depuis fin 2012 après une longue carrière de technicien en électricité.
Résumé
Mes nuits avec Roymata est titre de ce recueil et sa nouvelle principale. Une histoire née au Vanuatu en 2010 après une visite au muséum de Vila et le choc, pour l'auteur, de revoir cette photographie célèbre du petit squelette de femme enlaçant celui d'un homme d'une des tombes fouillée par José Garanger. Une fouille qui prouva aux plus septiques que la légende des sujets de Mata enterrés vivants en même temps que lui, n'était pas une légende.

Extrait :

J'avais déjà vu ces photographies et entendu parler de cette histoire. La légende autour de ce grand roi me turlupinait depuis plus de quarante ans. Lors de mon premier passage à Vanuatu qui s'appelait encore Nouvelles-Hébrides, les quarante sept squelettes des tombes des sacrifiés avec le Roi Mata venaient d'être mises à jour. La légende venait d'être confirmée, un événement pour Efaté et une révélation pour le monde scientifique'
Avant que les fouilles ne commencent, le tabou sur l'endroit perdurait depuis plus de cinq cent ans. L'herbe sur les tombes n'avait jamais repoussé. Après les fouilles et la levée du tabou, bien que tout fut remis en place, même les bijoux, les innombrables bracelets de dents de cochon qui ornaient les bras des chefs, l'herbe se mit à repousser, une anecdote, entre autres, qui m'avait fortement marqué. Parmi ces photographies jaunissantes exposées au musée, je fus interpellé par un petit squelette, lové amoureusement contre celui plus grand d'un homme, du roi Mata peut-être'
Vos avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
Mes nuits avec Roymata
Mes nuits avec Roymata