Christian Migliaccio

Migrant Malgré Moi

Exempté du service Militaire en raison d'une blessure qui a failli lui coûter la vie, Christian cherchera par tous les moyens à servir son pays la Fra

Plus de détails

199349

Reliures : Dos carré collé

Formats : 12x18 cm

Pages : 282

Impression : Noir et blanc

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    10€00
  • PDF
    5€40

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
Migrant Malgré Moi
Migrant Malgré Moi
Exempté du service Militaire en raison d'une blessure qui a failli lui coûter la vie, Christian cherchera par tous les moyens à servir son pays la Fra

Autour de Christian Migliaccio

Découvrir Christian Migliaccio
A propos de l'auteur
Qui n'a pas entendu parler des Harkis ? L'histoire de l'Algérie française, des événements, de la guerre, du rapatriement... Tout le monde connait cela. Mais combien sont ceux qui savent qu'un certain nombre de Français de droit commun, d'origine européenne ont fait partie de ces sections particulières de combattants ? Et qui se souvient qu'à la base, ces gens-là avaient été mobilisés non pour faire la guerre, mais pour administrer l'Algérie dans l'ordre et la paix ? Christian Migliaccio est l'un de ceux là, c'est au travers du récit de sa vie, tantôt émouvant, tantôt humoristique, tantôt dur comme sait parfois l'être la vie qu'il évoque ce contexte ; la vie en Algérie, l'indigence des siens, une enfance heureuse malgré tout, la guerre de 39/45, et plus tard, son engagement pour sa patrie, la France, lui qui rêvait d'être un Bayard, sans peur et sans reproche... Et la suite, son arrivée en France et l'accueil de ses compatriotes, l'évolution de sa carrière et les péripéties que lui... En savoir plus
Résumé
Exempté du service Militaire en raison d'une blessure qui a failli lui coûter la vie, Christian cherchera par tous les moyens à servir son pays la France et sa terre l’Algérie.
Il s’engage comme supplétif et marche aux côtés de la légion étrangère. Là, il connait toutes les horreurs de la guerre.
La guerre d’Algérie terminée de la manière que l’on sait, il est de ceux à qui n’ont eu que le choix entre « la valise ou le cercueil».
Il débarque à Marseille avec pour tout bagage, dans une main ladite valise …et une couverture, dans l’autre un couffin où gazouille un bébé de cinq mois..
Vos avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
Migrant Malgré Moi
Migrant Malgré Moi