Yves Méjane

MOEURS A LA COUR DU PACHA DE TRIPOLI

L'histoire de la Libye ottomane, c'est-à-dire sous domination turque plus ou moins effective de 1551 à 1911, demeure très peu connue. Bien que les

Plus de détails

72340

Reliures : Dos carré collé

Formats : 14,8x21 cm

Pages : 237

Impression : Noir et blanc

N° ISBN : 9782953890242

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    16€00

16,00€

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
MOEURS A LA COUR DU PACHA DE TRIPOLI
MOEURS A LA COUR DU PACHA DE TRIPOLI
L'histoire de la Libye ottomane, c'est-à-dire sous domination turque plus ou moins effective de 1551 à 1911, demeure très peu connue. Bien que les

Autour de Yves Méjane

Découvrir Yves Méjane
Ses ouvrages
Résumé
L'histoire de la Libye ottomane, c'est-à-dire sous domination turque plus ou moins effective de 1551 à 1911, demeure très peu connue. Bien que les principaux événements politiques et militaires aient été portés à la connaissance des historiens, la vie et les m??urs de la population ont été extrêmement difficiles à appréhender. Bien évidemment, cette difficulté d'approche concerne encore plus les cercles du pouvoir libyen ottoman tout au long de cette période. Les troubles internes récurrents l'expliquent en partie.
Cependant, il existe quelques exceptions qui méritent largement d'être portées à la connaissance d'un lecteur curieux intéressé par l'histoire de la Libye.
En effet, à la fin du 18ième siècle, le consul britannique à Tripoli et sa famille ont réussi à acquérir la totale confiance du Pacha et de sa Cour. La belle-s??ur du consul, également présente dans la ville, a eu l'occasion de côtoyer la Cour jusqu'au lieu le plus interdit dont l'entrée non autorisée entraînait la condamnation à mort : le harem. Elle publia peu de temps après un livre qui reprend la plupart des lettres qu'elle a envoyées en Grande-Bretagne depuis Tripoli en décrivant de manière vivante et claire les m??urs de la Cour de Tripoli. L'auteur y dépeint un tableau unique et fidèle des m??urs des classes dirigeantes libyennes.
Enfin, un médecin italien a accompagné le fils cadet du Pacha de Tripoli envoyé par son père à la tête d'une armée pour réprimer une révolte à Benghazi fomentée par son frère aîné. Cet européen raconte ses aventures auprès de ce fils cadet du pacha.
Le présent ouvrage « M??urs à la Cour du pacha de Tripoli » rassemble, à partir de ces mémoires, une sélection des passages les plus intéressants choisis par Yves Méjane, diplômé de l'Institut National des Langues et Civilisations Orientales. Ils présentent un intérêt à titre historique ou bien de nature « roman vrai » en narrant les aventures personnelles de nombreux personnages de l'entourage du Pacha dans un style que les adeptes de la littérature classique ne sauraient récuser. En particulier, nous y découvrirons la vie de ces esclaves captives grecques devenues parfois des épouses de notables libyens. Certaines seront comblées d'honneurs mais ils n'élimineront pas la mélancolie et parfois tristesse dues à leur souvenir de jeunesse avant leur capture et leur situation périlleuse causée par les conflits à la Cour qui mettent en jeu la vie de leur mari et enfants.


Avis des lecteurs

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
MOEURS A LA COUR DU PACHA DE TRIPOLI
MOEURS A LA COUR DU PACHA DE TRIPOLI