INFO DELAIS : ACTUELLEMENT NOS DELAIS DE FABRICATION SONT DE 4 A 6 JOURS OUVRES.

Kacim

Ne tirez pas sur Kacim Sonofawitch

Je m’arrête là en me disant que j’en ai trop dit sur ce qui ne comptait pas et rien sur ce qu’il aurait fallu que je raconte sans parvenir à l’attrape

Plus de détails

255021

Reliures : Dos carré collé

Formats : 11x17 cm

Pages : 250

Impression : Noir et blanc

N° ISBN : 9782958106102

N° ISBN Pdf : 9782958106119

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    12€90
  • PDF
    7€00

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Nos engagements
Nos engagements

Envoyer à un ami
Ne tirez pas sur Kacim Sonofawitch
Ne tirez pas sur Kacim Sonofawitch
Je m’arrête là en me disant que j’en ai trop dit sur ce qui ne comptait pas et rien sur ce qu’il aurait fallu que je raconte sans parvenir à l’attrape

Autour de Kacim

Découvrir Kacim
Ses ouvrages
Résumé
Je m’arrête là en me disant que j’en ai trop dit sur ce qui ne comptait pas et rien sur ce qu’il aurait fallu que je raconte sans parvenir à l’attraper avec des mots. Je vais renfiler ma colère. Parce qu’il n’y a plus qu’elle pour me maintenir la tête hors de la fosse septique. [...] Je parle de renfiler ma colère comme si c’était quelque chose d’extérieur à moi, alors que ça a fini par fusionner tout entier dans mon essence. Je suis le seum, né de l’injustice. Létal comme le tabac légal. Ce n’est pas une fierté, c’est un constat.
Parce que la vie c’est pas une chanson, dans 150 ans, j’aurai pas oublié.
Oublier, c’est un privilège de coupable à qui on donne la permission.
Avis des lecteurs
5 étoiles 10
4 étoiles 0
3 étoiles 1
2 étoiles 0
1 étoiles 0
Moyenne des avis : (Pour laisser un avis, vous devez être connecté)

https://www.thebookedition.com/fr/ne-tirez-pas-sur-kacim-sonofawitch-p-387079.html#

    1 personne(s) juge(nt) cet avis utile.

    C'est un cri. ça hurle, ça parle. Un témoignage d'une grande puissance. Marc Cheb Sun

      1 personne(s) juge(nt) cet avis utile.

      "Ne tirez pas sur Kacim Sonofawitch" c'est un témoignage, "Ne tirez pas sur Kacim Sonofawitch" c'est un journal, "Kacim Sonofawitch" c'est un constat glaçant, une gifle, celle à laquelle on s'attend mais qui démonte la tête, celle à laquelle on ne s'attend pas et qui arrive sans prévenir parce qu'on ne l'a pas vue venir ou qu'on a fait semblant de ne pas la voir venir. Kacim mélange ses souvenirs, les faits divers sordides, les chiffres implacables, les références pop pour montrer et dénoncer l'horrible, la violence qui nous entoure, qui rôde autour de nous que certain-e-s évitent, contre laquelle certain-e-s se battent et contre laquelle certain-e-s ont succombé.
      Un livre fort, intense, nécessaire.
      Merci Kacim.

        1 personne(s) juge(nt) cet avis utile.

        Ce livre est un monument historique. Non seulement il est intéressant, rempli d'une immense sensibilité mais le procédé d'écriture est très chouette et agréable même si on est amené à verser quelques larmes.

        Kacim nous propose de repenser l'ensemble de la société et des luttes LGBTQIA+ avec un engagement sans défaillance pour toutes les luttes annexes comme le harcèlement scolaire ou les violences faites aux femmes*.

        Un incontournable si vous ne voulez pas être à la traine de la pensée contemporaine et de la délicieuse plume de Kacim Sonofawitch.

          1 personne(s) juge(nt) cet avis utile.

          J'ai envie de commencer en disant : merci, Kacim, pour ce livre d'utilité publique. Je faisais partie de ceux qui savaient que l'oppression vécue par la communauté LGBTQIA+ existait sans pourtant en comprendre réellement toute l'ampleur, ni même en imaginer le systématisme. Ça a été mon erreur, vivre dans l'ignorance en me contentant des quelques témoignages de proches qui se sont sans aucun doute largement auto-censurer lors de nos échanges concernant les oppressions qu'elles subissent au quotidien. Donc, dans un premier temps, merci d'avoir pris le temps de m'éduquer.

          Cet ouvrage m'a retourné, non pas parce que ce qui y est raconté est d'une violence sans nom, mais parce qu'il met des mots justes sur des faits invisibilisés. Ça m'a retourné parce que Kacim a réussi, en nous partageant un peu de lui, puis de tellement d'autres également, à mettre en lumière la dignité jamais amoindrie par la douleur de ces individus qui sont traînés dans la fange pour ce qu'ils sont. Comme à son habitude, le style de Kacim est incisif, passionné mais également emprunt d'une profonde sensibilité.

          Je pense, sans me tromper, et comme sans doute le pense tous les lecteurs de cet ouvrage, qu'il conviendrait d'en faire sa promotion, de l'offrir aux gens pour qu'ils puissent s'éduquer, que ce livre serve d'impulsion pour changer les choses, faire un peu plus que juste "essayer de". Parce que Kacim lui, fait plus qu'essayer, il fait, et il le fait bien.

          Lisez "ne tirez pas sur Kacim Sonofawitch" sans plus attendre. Aucune seconde passée à lire ce livre n'est perdue, à l'inverse, on en ressort plus informé, sur soi-même, et sur le monde.

            2 personne(s) juge(nt) cet avis utile.

            Un ouvrage bouleversant, à la jointure d'une peine infinie et d'un fabuleux talent. La littérature est faite pour cela, raconter des douleurs incomprises ou insoupçonnées.

              2 personne(s) juge(nt) cet avis utile.

              Kacim avec son magnifique style poétique-pop nous retrace son expérience de l'homophobie, en écho avec le rapport sur les LGBTIphobies de SOS homophobie. Expériences tragiques ultrasensibles et à fleur de peau. Beauté et soufrance se mélangent pour nous atteindre en plein coeur. À lire, à partager.

                2 personne(s) juge(nt) cet avis utile.

                Sincère et tranchant, Ne tirez pas sur Kacim Sonofawitch ne laisse pas indifférent.

                Ce livre m'a permis de prendre conscience de ce que le patriarcat a construit comme frontière et comme mur. J'ai eu mal en le lisant mais un mal nécessaire que je conseille à ceux qui ne voient pas, qui ne vivent pas certains mal-êtres. C'est là que l'écriture prend du sens, quand elle est capable de transcender les différences et d'aider le lecteur à comprendre ce que jusqu'à maintenant il ne pensait même pas. La parole a ce rôle mais elle s'envole, pas l'écriture. Alors merci à l'auteur pour cet amas de connaissances, ces émotions explosives, ce poids des mots lourds de sens. Une fois que je l'ai vu, je me suis dit que je voyais juste plus clair maintenant.

                  2 personne(s) juge(nt) cet avis utile.

                  A lire absolument : ce témoignage de Kacim, ainsi que les témoignages rapportés ne peuvent laisser indifférent.

                  C'est à la fois un bilan dramatique, un constat effroyable mais aussi et surtout un morceau de parcours de vie que Kacim nous livre ici : ses peurs, son sentiment de vulnérabilité, ses révoltes, que nous partageons avec lui (et ce n'est pas toujours chose aisée, il faut avoir le coeur bien accroché) au fil des pages.

                  Merci Kacim d'avoir pris cette peine sur toi, de défendre notre droit de vivre que d'autres qualifient de caprice ou d'obsession. Obsession de pouvoir vivre en paix alors peut-être...

                    3 personne(s) juge(nt) cet avis utile.

                    Poignant. Incisif. Bouleversant.
                    Concerné'e ou non, LGBTQIA+ ou hetero-jusqu'à-preuve-du-contraire, il s'agit là d'un récit dont vous ne sortirez pas indemne.
                    Dans les ouvrages de Kacim, on est souvent confronté à son énergie, à sa colère, et à son humour, férocement contagieux ! Mais ici, c'est sa vulnérabilité qu'il nous envoie en plein cœur. Touchée coulée.
                    Une lecture dont on sort secoué'e, forcément un peu meurtri'e mais c' est un moindre mal face aux blessures de celleux dont Kacim nous transmet les histoires.
                    La force du livre, c'est de parvenir, au travers de l'émotion qu'il suscite, à nous galvaniser, à nous remplir d'essence. On est là, ensemble, on se tient prêt, pour qui ramènera les allumettes.

                      3 personne(s) juge(nt) cet avis utile.

                      Je recommande cet ouvrage...

                      J'ai vraiment pris une claque émotionnelle en lisant ce livre. L'auteur raconte sa propre expérience de vivre dans une société qui n'a pas encore intégré l'homosexualité comme quelque chose de "normal", il étaye aussi son texte d'exemples terribles concernant des victimes du monde entier...
                      J'ai été surprise, révoltée, choquée, triste, en colère...
                      L'homophobie a encore de mauvaises années devant elle malheureusement...

                        Donnez votre avis
                        Ne tirez pas sur Kacim Sonofawitch
                        Ne tirez pas sur Kacim Sonofawitch