Nos délais de fabrication sont actuellement de 3 à 5 jours ouvrés.

Philippe PLANTEROSE

Pape, est-ce que c'était mieux avant ?

En racontant son enfance et son adolescence, Philippe PLANTEROSE nous fait découvrir ce que pouvez être la vie après la seconde guerre mondiale. Son r

Plus de détails

233585

Reliures : Dos carré collé

Formats : 11x20 cm

Pages : 186

Impression : Noir et blanc

N° ISBN : 9782954328416

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    17€00

17,00€

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Nos engagements
Nos engagements

Envoyer à un ami
Pape, est-ce que c'était mieux avant ?
Pape, est-ce que c'était mieux avant ?
En racontant son enfance et son adolescence, Philippe PLANTEROSE nous fait découvrir ce que pouvez être la vie après la seconde guerre mondiale. Son r

Autour de Philippe PLANTEROSE

Découvrir Philippe PLANTEROSE
À propos de l'auteur
Philippe PLANTEROSE
Sociologue du travail après avoir été professeur de mathématiques, il a travaillé pendant plus de 30 ans dans l'amélioration du management des entreprises et plus particulièrement des réseaux commerciaux.
Dès 1991, il participe aux premiers travaux de la formation à distance. Il adhère à l'Association Française du Télétravail et des Téléactivités fondée en 1997, dont il est le président depuis septembre 2004.
Il a participé à la quasi-totalité des études et des rapports nationaux ou gouvernementaux faisant références sur le sujet.
Résumé
En racontant son enfance et son adolescence, Philippe PLANTEROSE nous fait découvrir ce que pouvez être la vie après la seconde guerre mondiale. Son regard étant resté intact, il nous montre les différences et les évolutions entre hier et aujourd'hui qu'elles soient écologiques, médicales, comportementales, sociétales, technologiques, économiques, etc..

Un témoignage à lire à l'heure du numérique et des écrans, qui nous permet de comprendre que si le bonheur de vivre repose sur l'amour, la santé, la soif d'apprendre, le plaisir de faire ce que l'on aime, il faut en France un minimum d'argent pour se loger, s'habiller et se nourrir.
Avis des lecteurs

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
Pape, est-ce que c'était mieux avant ?
Pape, est-ce que c'était mieux avant ?