Heddad Djaffar

poèmes soufis (mystique) traduits au f

On dit que traduire c'est trahir, ici, c'est encore plus vrai, car ce qui rend la tâche plus
difficile, c'est qu'en plus de l'arabe classique, où un

Plus de détails

191514

Reliures : Dos carré collé

Formats : 21x29,7 cm

Pages : 53

Impression : Couleur

N° ISBN : 9781719987554

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    17€05
  • PDF
    7€69

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
poèmes soufis (mystique) traduits au f
poèmes soufis (mystique) traduits au f
On dit que traduire c'est trahir, ici, c'est encore plus vrai, car ce qui rend la tâche plus
difficile, c'est qu'en plus de l'arabe classique, où un

Autour de Heddad Djaffar

Découvrir Heddad Djaffar
Ses ouvrages
Résumé
On dit que traduire c'est trahir, ici, c'est encore plus vrai, car ce qui rend la tâche plus
difficile, c'est qu'en plus de l'arabe classique, où un mot peut prendre plusieurs définitions,
nos poètes emploient des mots en patois(dardja), et, aussi une autre difficulté,
ils utilisent beaucoup les métaphores dans leurs poèmes(qassayed), car il n'y a pas
de mots dans ce qu'il voit comme vérités absolues, pour les décrire, il n'y a que les initiés qui les
comprennentces. Ces connaissances-là ne peuvent s'apprendre ni dans les mosquées ni dans les
églises ni dans les synagogues et encore moins dans les universités.
Avis des lecteurs

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
poèmes soufis (mystique) traduits au f
poèmes soufis (mystique) traduits au f