Philippe GENESTE

Pour une éducation commune polyvalente

L’émancipation sociale a partie liée avec l’émancipation éducative. Elle nécessite de fonder une critique syndicale de la formation initiale s’appuya

Plus de détails

189051

Reliures : Dos carré collé

Formats : 14,8x21 cm

Pages : 172

Impression : Noir et blanc

N° ISBN : 9791092559293

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    14€00
  • PDF
    8€00

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
Pour une éducation commune polyvalente
Pour une éducation commune polyvalente
L’émancipation sociale a partie liée avec l’émancipation éducative. Elle nécessite de fonder une critique syndicale de la formation initiale s’appuya

Autour de Philippe GENESTE

Découvrir Philippe GENESTE
À propos de l'auteur
Né en 1957, Philippe Geneste est enseignant de Lettres modernes en collège et intervenant au centre national de formation des enseignants auprès des déficients sensoriels. Depuis 2005, avec Philippe Séro-Guillaume, il anime le séminaire annuel, « Pour un apprentissage créatif du langage ». Engagé pour l’action syndicale en faveur d’une conception com-professionnelle, il tente depuis plusieurs années de dessiner les bases d’une critique émancipatrice pour l’éducation. Cette réflexion articule la critique de la formation initiale à celle de la formation continue et professionnelle en lien avec la critique du syndicalisme hiérarchiste. Il collabore à la revue Le chiendent, revue syndicale de réflexion et d‘action vers le syndicalisme d’autonomie prolétarienne pour l’émancipation
Résumé
L’émancipation sociale a partie liée avec l’émancipation éducative. Elle nécessite de fonder une critique syndicale de la formation initiale s’appuyant sur l’analyse de la formation professionnelle et continue. Les cohérences institutionnelles actuelles pointent la centralité de la formation et de l’enseignement professionnels pour une compréhension lucide des transformations en cours du système éducatif .
L’ouvrage démontre la filiation patronale de l’éducation par l’analyse critique des piliers de l’école contemporaine : la psychologie des aptitudes, les compétences, l’évaluation et l’orientation. Il expose ce qu’un syndicalisme déconnecté des intérêts catégoriels pourrait apporter à un projet d’émancipation.

Vos avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
Pour une éducation commune polyvalente
Pour une éducation commune polyvalente