Nos délais de fabrication sont actuellement de 5 à 7 jours ouvrés.

Nadine OTTELARD

REQUIEM POUR UNE SOUFFRANCE

Texto de Sidonie : « Vendredi je serai à dix-huit heures à la gare Lille-Europe. Sois à l’heure ch’te conno ! »
Coup de poing dans les entrailles, au

Plus de détails

247326

Reliures : Dos carré collé

Formats : 14,8x21 cm

Pages : 114

Impression : Noir et blanc

N° ISBN : 9782954880655

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    12€00

12,00€

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Nos engagements
Nos engagements

Envoyer à un ami
REQUIEM POUR UNE SOUFFRANCE
REQUIEM POUR UNE SOUFFRANCE
Texto de Sidonie : « Vendredi je serai à dix-huit heures à la gare Lille-Europe. Sois à l’heure ch’te conno ! »
Coup de poing dans les entrailles, au

Autour de Nadine OTTELARD

Découvrir Nadine OTTELARD
Ses ouvrages
Résumé
Texto de Sidonie : « Vendredi je serai à dix-huit heures à la gare Lille-Europe. Sois à l’heure ch’te conno ! »
Coup de poing dans les entrailles, au cœur… Déchirement. « Sidonie arrive pour la fête des morts… Non, non, des mères ! La fête des mères et Adrien est mort ! » Pliée en deux, rattrapée par la réalité, elle s’effondre. Ce choc, pris de plein fouet, la rejette dix ans en arrière. « Il est mort… Adrien est mort… ». Jamais elle n’a prononcé ce mot. Toujours elle utilise des périphrases « Avant Adrien » « Après Adrien… » « La cérémonie pour lui dire au revoir… »

Avis des lecteurs

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
REQUIEM POUR UNE SOUFFRANCE
REQUIEM POUR UNE SOUFFRANCE