François AUBEROCHE

Sang rouge dans le Périgord Noir

Encore une enquête criminelle pleine de suspense pour le capitaine Jean-Philippe Rameau et ses limiers, dans le cœur de la capitale du Périgord Noir e

Plus de détails

159049

Reliures : Dos carré collé

Formats : 14,8x21 cm

Pages : 206

Impression : Noir et blanc

N° ISBN : 9791092138061

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    14€00
  • PDF
    5€30

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
Sang rouge dans le Périgord Noir
Sang rouge dans le Périgord Noir
Encore une enquête criminelle pleine de suspense pour le capitaine Jean-Philippe Rameau et ses limiers, dans le cœur de la capitale du Périgord Noir e

Autour de François AUBEROCHE

Découvrir François AUBEROCHE
Ses ouvrages
Résumé
Encore une enquête criminelle pleine de suspense pour le capitaine Jean-Philippe Rameau et ses limiers, dans le cœur de la capitale du Périgord Noir en 1978. Un notable de Sarlat est retrouvé égorgé et éventré dans la belle fontaine Sainte Marie, les gendarmes auront fort à faire pour découvrir l’auteur de ce crime. Le tout dans le décor du Périgord Noir et de Sarlat, dépeint dans le style nerveux et plein d’humour qui caractérise l’auteur.
Avis des lecteurs
5 étoiles 1
4 étoiles 0
3 étoiles 1
2 étoiles 0
1 étoiles 0
Moyenne des avis : (Pour laisser un avis, vous devez être connecté)
1 personne(s) juge(nt) cet avis utile.

une lecture 5 étoiles !

    1 personne(s) juge(nt) cet avis utile.

    Le sang va couler dans le Périgord noir et de façon atroce. Mais François Auberoche n’est pas pressé de nous entraîner dans de macabres découvertes. Il nous mitonne les circonstances de la tragédie, campe d’abord ses personnages, la ravissante pharmacienne mangeuse d’hommes et sa jaguar, son pâle mari bigot, le Gitan ombrageux victime de sa marginalité, le Périgord dans toute sa splendeur historique et architecturale, et surtout, à la tête de ses gendarmes, le capitaine Rameau, strict avec les infractions, peu graves ou criminelles, mais avant tout empli d’humanité et de clairvoyance, capable d’empathie avec tous ceux qui ont affaire à lui. Par là même d’autant plus capable de démasquer un assassin. François Auberoche nous promène parmi eux sans se presser de chapitre en chapitre. Quand le crime aura eu lieu, que la fatalité aura mis en route ses engrenages, le lecteur glisse vers la résolution du mystère criminel selon une mécanique implacable qui s’emboîte avec une justesse sans faille. Pendant que le Périgord nous déroule ses paysages et ses gourmandises, que la belle pharmacienne continue à ouvrir ses bras, nous apprenons qu’ il existe bien des raisons de tuer, mais qu’il y en aura toujours que nous ne soupçonnerons pas.

      Donnez votre avis
      Sang rouge dans le Périgord Noir
      Sang rouge dans le Périgord Noir