Nos délais de fabrication sont actuellement de 5 à 7 jours ouvrés.

Mohammed BOUDIA

SI LE DAHRA M'ETAIT CONTE - YOUNES -

Durant l’occupation de l’Algérie par la soldatesque française, le Dahra a été le plus touché par les razzias contre les tribus habitant le djebel Dahr

Plus de détails

225418

Reliures : Dos carré collé

Formats : 11x17 cm

Pages : 116

Impression : Couleur

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    12€00
  • PDF
    5€00

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Nos engagements
Nos engagements

Envoyer à un ami
SI LE DAHRA M'ETAIT CONTE - YOUNES -
SI LE DAHRA M'ETAIT CONTE - YOUNES -
Durant l’occupation de l’Algérie par la soldatesque française, le Dahra a été le plus touché par les razzias contre les tribus habitant le djebel Dahr

Autour de Mohammed BOUDIA

Découvrir Mohammed BOUDIA
Ses ouvrages
Résumé
Durant l’occupation de l’Algérie par la soldatesque française, le Dahra a été le plus touché par les razzias contre les tribus habitant le djebel Dahra par les généraux et colonels de l’armée d’Afrique qui se faisaient une joie et un devoir de casser de l’arabe, de l’algérien en général. Comme l’un des bourreaux du peuple algérien qui disait que : « La peau de mon tambour vaut mieux que tous ces gredins ». Plusieurs emmurades et plusieurs enfumades eurent lieu dans ces montagnes et seul Dieu et ces brigands de colonisateurs savent combien d’hommes, de femmes, d’enfants et de bêtes ont été massacrés pour l’honneur de la France coloniale.
Les razzias se répétaient et les colonels de l’armée d’Afrique s’en orgueillaient
Avis des lecteurs

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
SI LE DAHRA M'ETAIT CONTE - YOUNES -
SI LE DAHRA M'ETAIT CONTE - YOUNES -