Faggiano Daniel

Théâtre des cavernes et des coins...

Théâtre des cavernes et des coins de rue
Joséphine :
- En invoquant Aristote, les nobles disaient que la tragédie doit exprimer la pitié et la terre

Plus de détails

255291

Reliures : Dos carré collé

Formats : 11x17 cm

Pages : 122

Impression : Noir et blanc

N° ISBN : 9791091273497

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    14€00

14,00€

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Nos engagements
Nos engagements

Envoyer à un ami
Théâtre des cavernes et des coins...
Théâtre des cavernes et des coins...
Théâtre des cavernes et des coins de rue
Joséphine :
- En invoquant Aristote, les nobles disaient que la tragédie doit exprimer la pitié et la terre

Autour de Faggiano Daniel

Découvrir Faggiano Daniel
Ses ouvrages
  • Faggiano Daniel

    theatre

    14€00
  • Faggiano Daniel

    science-fiction

    16€00
  • Faggiano Daniel

    science-fiction

    16€00
Vous aimerez aussi
Résumé
Théâtre des cavernes et des coins de rue
Joséphine :
- En invoquant Aristote, les nobles disaient que la tragédie doit exprimer la pitié et la terreur ou au moins la crainte, la pitié par intérêt pour le personnage et la crainte de ne pas avoir à subir soi-même un sort semblable.
Sumiko :
- La pitié et la crainte, comme c’est bizarre, sont aussi les moteurs de la soumission des fidèles dans les religions révélées !
Joséphine :
- Ce n’est que la prodigieuse catharsis des anciens, la purge des passions !
Zoria :
- Purger la crainte et la pitié par… la crainte et la pitié, ça s’appelle guérir le mal par le mal, un remède de sorcière !
Avis des lecteurs

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
Théâtre des cavernes et des coins...
Théâtre des cavernes et des coins...