Nos délais de fabrication sont actuellement de 3 à 5 jours ouvrés.

Jamie CUMINDOR

UN MENTAL DE FOOTBALLEUR ALLEMAND

« UN MENTAL DE FOOTBALLEUR ALLEMAND »

Résumé :
En 2028, un assemblage de silicium de la taille d'une tête d'épingle répondant au

Plus de détails

85085

Reliures : Dos carré collé

Formats : 11x17 cm

Pages : 614

Impression : Noir et blanc

N° ISBN : 9782954174129

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    14€95

14,95€

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Nos engagements
Nos engagements

Envoyer à un ami
UN MENTAL DE FOOTBALLEUR ALLEMAND
UN MENTAL DE FOOTBALLEUR ALLEMAND
« UN MENTAL DE FOOTBALLEUR ALLEMAND »

Résumé :
En 2028, un assemblage de silicium de la taille d'une tête d'épingle répondant au

Autour de Jamie CUMINDOR

Découvrir Jamie CUMINDOR
À propos de l'auteur
Quadra pré-bedonnant habitant dans le sud de la France, j'aurais pu occuper depuis des années mon temps libre à boire, si je n'avais pas été saisi par l'ivresse des profondeur chaque fois que je me mettais à écrire.
Résultat : je dispose aujourd'hui d'un foie en relativement bon état (pour mon âge), et je suis allé jusqu'au bout de mon rêve en écrivant ce roman intitulé "Un mental de footballeur allemand", équivalent à ma finale de coupe du monde à moi !

contact : jamie-cumindor@orange.fr
Résumé
« UN MENTAL DE FOOTBALLEUR ALLEMAND »

Résumé :
En 2028, un assemblage de silicium de la taille d'une tête d'épingle répondant au doux nom d'Aura peut-il suppléer un mental aussi solide qu'une pédale de frein contrefaite ?
C'est en tout cas l'idée à laquelle se raccrochent les prénommés Fabien, Lucas et Lara, tandis qu'a contrario, la très accrocheuse Amandine, touchée en plein vol par ce que l'on nomme pudiquement un « accident de la vie », tentera par ses propres moyens de remonter une pente à 80°'
Les chemins méandreux et entremêlés de leurs existences conduiront ces quatre personnages vers la lumière' ou au fond du gouffre !

A propos de ce roman certainement intéressant :
Il s'agit d'abord d'une histoire entre un garçon au caractère de mauviette et une fille à la personnalité plus qu'affirmée, dont le pivot est une puce électronique. Elle oscille entre roman d'amour et nouvelle d'anticipation, entre guide de développement personnel et reportage sportif, entre article sur le monde du travail et polar, entre trash et spiritualité' entre autres. Autrement dit, un mélange de genres' Ou plus précisément de tout ce qui m'inspire, m'intrigue, voire me turlupine.
Cette histoire se déroule à Marseille, et par touches éparses j'ai tenté de restituer à travers elle un peu de l'âme de la ville.
Sous une apparence initiale de légèreté et de divertissement, les thèmes abordés (trouver une motivation après les blessures de l'enfance, surmonter sa culpabilité après avoir commis l'irréparable, chercher un sens métaphysique à la vie après avoir touché le fond') apporteraient peut-être même quelque bienfait au lecteur, d'autant qu'en bonus il trouvera aussi au détour d'une page un explicatif simple du concept de réincarnation en prenant pour exemple un club de foot'
Ainsi, l'ensemble de feuilles composant ce roman est-il le fruit d'un long travail artisanal, où chaque phrase a été tressée avec amour puis tissée avec les autres pour former la trame de cette histoire.
Maintenant, à vous de jeter un ??il sur les premières lignes de ce récit, voire plus si vous sentez que de l'endorphine se libère dans votre cerveau'


UNE REPLIQUE PAR TETE DE PIPE !

Avec :
FABIEN CARAMEL : « Quand j'étais seul, j'espérais qu'une femme vienne m'embêter, mais quand même pas à ce point' »

AMANDINE BERETA : « Je crois que ce qu'il te faudrait vraiment, c'est une minette de dix-huit ans qui ne pense qu'à faire la fête, ou alors une femme de quarante ans qui aurait besoin de materner un homme plus jeune' »

PROFESSEUR DAVID NESTON : « Si on arrive à le reprogrammer correctement, alors on pourra avoir des résultats positifs avec n'importe qui' »

LUCAS FERNANDEZ : « Je mange un rat si ça marche pas ! »

LARA PETITJEAN « Dit comme ça, ça m'inquiète encore plus. »

Mais aussi :
ALISON : « Pour étaler de la morve sur des vioques, pas besoin d'avoir fait Polytechnique' »

ABDEL HEMDANI : « Avec un parcours pareil, pourquoi voudriez-vous que l'on vous embauche ? »

VANESSA PALPACUER : « Nous ne pouvons pas nous permettre de faire du social ! »

NIELS KOVACEVIC : « La volonté est comme un muscle. Soit on l'a développée soi-même si on est un champion dans l'âme' Soit nous sommes là pour vous épauler' »

ANGELIQUE DA SILVA : « Vous arrivez à penser à une bougie ou c'est trop compliqué pour vous ?! »

PAULINE RANIERI : « On se verra juste à la mi-temps. Où es-tu ? J'ai une folle envie de te faire ce que tu aimes' Tu vois ce que je veux dire '? »

Ainsi que :
UN VIEUX COMMENTATEUR DE FOOTBALL : « C'aurait été frustrant si les allemands se mettaient aujourd'hui à jouer comme des poètes, comme des Goethe du ballon rond' Avec eux on en veut pour notre argent, on veut des grosses Bertha et des Panzers, du Blitzkrieg et de la bataille de tranchées ! »

UN CLIENT DANS UN FAST FOOD : « Une soupe à la limace' Et des sauterelles grillées sauce groseille' »

AURA, PUCE ELECTRONIQUE : « Aide-toi, et Aura t'aidera ! » (extrait d'une vidéo d'entreprise)

Mais surtout :
DIMITRA : « Embrasse-moi ! Voire prends-moi sur le comptoir ! » (traduit du langage des yeux)

« DOLLAR » : « Tu nous fais déranger pour seulement dix euros ?! »

PERIPATETICIENNE 2 : « On va te réchauffer l'esquimau, tu vas voir' »

EVARISTE : « Petit, brun, une bonne bouille' Il est comme je les aime' Tu me gâtes, ma chère' »

INDIVIDU 3 : « On fera juste un peu mieux que la dernière fois, si tu vois ce que je veux dire' Juste t'enfoncer ça là où tu penses' et aussi te briser les genoux, bien sûr, pour être sûr que tu traîneras plus dans nos pattes' 

Entre autres'

Et en guise de conclusion :
UN MARCHANT DE LIVRES AMBULANT SUR LE VIEUX PORT :
« Aaaallez, la lecture c'est l'aventure ! »


Avis des lecteurs
5 étoiles 1
4 étoiles 0
3 étoiles 0
2 étoiles 0
1 étoiles 0
Moyenne des avis : (Pour laisser un avis, vous devez être connecté)

Un très bon livre dont on arrive pas à décrocher. L'histoire est passionnante et le fin surprenante. Un très bon moment de lecture

    Donnez votre avis
    UN MENTAL DE FOOTBALLEUR ALLEMAND
    UN MENTAL DE FOOTBALLEUR ALLEMAND