Anne Géneau-Crichton

Une couleur d'eau

Suite et fin du journal d’Artémise, tenu entre 1927 et 2004.
Artémise a eu une jeunesse de souffrance. Elle croit apaiser ses angoisses en dansant au

Plus de détails

159384

Reliures : Dos carré collé

Formats : 14,8x21 cm

Pages : 130

Impression : Noir et blanc

Aucun point de fidélité pour ce produit.


  • Papier
    9€00

9,00€

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison
Livraison
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé

Envoyer à un ami
* Champs requis

Autour de Anne Géneau-Crichton

Découvrir Anne Géneau-Crichton
Ses ouvrages
Résumé
Suite et fin du journal d’Artémise, tenu entre 1927 et 2004.
Artémise a eu une jeunesse de souffrance. Elle croit apaiser ses angoisses en dansant au théâtre, mais c’est la psychanalyse qui la sauve de la folie.
Son premier cahier, Personne ne m’aime, se termine ainsi en 1941 : « J’ai 28 ans. Ma vie commence. » Elle a trouvé l’amour.
Elle veut une vie sans histoire, être heureuse enfin. Elle n’écrit rien pendant 25 ans.
1970 : « Pourquoi ai-je repris mon cahier bleu ? Je me doutais qu’un jour j’y reviendrais. Un jour de tempête ou un jour de calme, comme celui qui poussa jadis une fillette de treize ans à entreprendre ce journal. »
Elle dit : Il me manque quelque chose. Il me manquera toujours quelque chose.
Vos avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
Une couleur d'eau
Une couleur d'eau