Jean-François Cabillau

Jean-François Cabillau

Romaniste de formation, j'ai enseigné la langue française durant plus de 30 ans dans l'enseignement secondaire à La louvière, une ancienne ville industrielle située à 50 km de Bruxelles. Cette région, marquée par les luttes sociales du siècle dernier, m'a beaucoup appris dans les domaines de la solidarité et de l'action commune.

Très tôt, j'ai été sensibilisé aux problèmes du monde : participation aux premières marches "anti-atomiques"; session de formation à l'Université de Paix fondée par le Père Pire, Prix Nobel de la Paix; différentes actions syndicales et humanitaires...

J'ai publié avec un collègue plusieurs ouvrages scolaires, dont une grammaire, mais c'est la première fois que j'aborde le genre des "essais", du moins au cours de ma vie adulte. En effet, une amie de ma mère m'avait offert pour mes 16 ans un volume assez hermétique pour mon âge : L'Avenir de l'Homme, par Teilhard de Chardin. La curiosité pour le thème du livre et l'authenticité des propos m'ont permis de le terminer et d'intérioriser cette pensée inédite pour l'époque. Passionné par le raisonnement du jésuite, jai rédigé mon travail de fin d'études secondaires sur ce sujet et j'ai obtenu un prix qui récompensait le meilleur essai dans mon école.

Vous aimerez aussi