Maurice Pontvianne

19 Mai 1940, 12h30.

J’ai longtemps gardé ce petit carnet noir. Je l’ai lu, relu. J’ai frissonné, j’ai même pleuré…
Il contient le récit de quelques semaines de la vie d’

Plus de détails

202582

Reliures : Dos carré collé

Formats : 11x17 cm

Pages : 74

Impression : Noir et blanc

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    12€80

12,80€

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison dès 0.01 €
Livraison dès 0.01 €
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
19 Mai 1940, 12h30.
19 Mai 1940, 12h30.
J’ai longtemps gardé ce petit carnet noir. Je l’ai lu, relu. J’ai frissonné, j’ai même pleuré…
Il contient le récit de quelques semaines de la vie d’

Autour de Maurice Pontvianne

Découvrir Maurice Pontvianne
Ses ouvrages
Résumé
J’ai longtemps gardé ce petit carnet noir. Je l’ai lu, relu. J’ai frissonné, j’ai même pleuré…
Il contient le récit de quelques semaines de la vie d’un homme, au milieu du chaos et des peurs des premiers instants de la seconde guerre mondiale, lors de la mobilisation et du départ au front.
Cet homme c’était mon grand-père.
Avis des lecteurs

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
19 Mai 1940, 12h30.
19 Mai 1940, 12h30.