Christophe Cros Houplon

La comédie humaine

Nos amis les humains aiment se conformer à des normes et à des règles qui les font adopter des comportements de troupeaux moutonniers, autrefois bross

Plus de détails

185821

Reliures : Dos carré collé

Formats : 14,8x21 cm

Pages : 86

Impression : Noir et blanc

N° ISBN : 9782902631254

N° ISBN Pdf : 9782902631261

Aucun point de fidélité pour ce produit.


  • Papier
    9€90
  • PDF
    5€50

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison dès 0.01 €
Livraison dès 0.01 €
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
La comédie humaine
La comédie humaine
Nos amis les humains aiment se conformer à des normes et à des règles qui les font adopter des comportements de troupeaux moutonniers, autrefois bross

Autour de Christophe Cros Houplon

Découvrir Christophe Cros Houplon
Ses ouvrages
Résumé
Nos amis les humains aiment se conformer à des normes et à des règles qui les font adopter des comportements de troupeaux moutonniers, autrefois brossés au scalpel par le grand Honoré de Balzac dans sa célébrissime Comédie Humaine.

Adaptée à ce siècle nouveau, que constatons-nous, ma foi bien peu de changements. La libération tant vantée de nos sociétés modernes semble, à en croire un certain nombre d’observations in situ, être parvenue au résultat rigoureusement inverse. Plus tu laisses en apparence l’homme libre et plus il s’enchaine.
Avis des lecteurs
5 étoiles 3
4 étoiles 0
3 étoiles 0
2 étoiles 0
1 étoiles 0
Moyenne des avis : (Pour laisser un avis, vous devez être connecté)

Hilarantes descriptions des nouveaux "humains" ! LE complément indispensable à la comédie de BALZAC !

    Florilège de portraits caustiques et satiriques de différents "styles" de la population de notre société actuelle...
    Hilarant et tellement vrai !
    Si le Grand Balzac était encore en vie, il en serait sûrement "mort" de rire... !

      1 personne(s) juge(nt) cet avis utile.

      Portraits cruels, portraits tendres, la comédie des humains ici passés au scalpel.

        Donnez votre avis
        La comédie humaine
        La comédie humaine