Paul BANDINELLI

Le départ du Roi

L'histoire est en trois parties. Elle a la forme d'une longue déclaration, mi-récit, mi-commentaire sur le monde.
En premier le narrateur nous livre

Plus de détails

125931

Reliures : Dos carré collé

Formats : 14,8x21 cm

Pages : 100

Impression : Noir et blanc

N° ISBN : 9782954342412

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    10€00

10,00€

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison
Livraison
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
* Champs requis

Autour de Paul BANDINELLI

Découvrir Paul BANDINELLI
Ses ouvrages
Résumé
L'histoire est en trois parties. Elle a la forme d'une longue déclaration, mi-récit, mi-commentaire sur le monde.
En premier le narrateur nous livre sa fascination pour le Boss' La deuxième partie s'ouvre sur un aveu' La troisième partie est peu narrative. Elle comprend surtout ses maximes, qui expriment si bien le ton général de l'auteur.

« Le temps ne se partage pas, mais avec le temps tout se divise. »
« Les pilleurs de tombes n'ont pas volé que les morts, mais aussi les rêves qui les entouraient. »
« Si j'écris des livres ce n'est pas pour que l'on se souvienne de moi, mais de ma plume. »
« Vivre toute sa vie en double ne ferait pas de moi le frère jumeau d'un autre. La répétition est une façon de se préparer à quelque chose, ou de vivre avec des habitudes. Si j'étais le double de moi-même je le diviserais en deux. »
« Si je meurs chaque jour par le temps qui passe, je meurs aussi chaque jour avec celui qui ne passe pas. Si j'étais les autres, ce serait pour ne pas être moi. »

Paul Bandinelli est décédé en 2009, à l'âge de vingt-neuf ans. Son ??uvre littéraire, réunie grâce à sa maman, nous livre un monde méconnu. Nous y découvrons l'univers d'un jeune garçon différent, à la sensibilité exacerbée, porté par un immense amour pour un monde dans lequel il se sentait pourtant exclu.
Outre leurs qualités de style et la vigueur de leur ton, ses écrits donnent un éclairage puissant sur la schizophrénie, ce mal terrible et insidieux qui avait progressivement envahi l'esprit de Paul.
Les lecteurs découvrant cet auteur méconnu seront, eux, impressionnés et émus par le caractère écorché, vibrant, souvent drôle et toujours poignant, des milliers de feuilles qu'il avait noircies.
??uvres d'un artiste encore immature, mais dont le talent aurait pu se révéler, ses textes expriment avec force les contradictions qui ont exercé leur emprise sur Paul.
Vos avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
Le départ du Roi
Le départ du Roi