Fidji Broustet

Les mots derrière la porte

« Les mots derrière la porte », fictions et confidences qui nous installent dans l'intime de l'auteur avec une pudeur qui joue parfois à l'impu

Plus de détails

58211

Reliures : Dos carré collé

Formats : 11x20 cm

Pages : 182

Impression : Noir et blanc

N° ISBN : 9782919239009

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    16€00
  • PDF
    8€94

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
Les mots derrière la porte
Les mots derrière la porte
« Les mots derrière la porte », fictions et confidences qui nous installent dans l'intime de l'auteur avec une pudeur qui joue parfois à l'impu

Autour de Fidji Broustet

Découvrir Fidji Broustet
Ses ouvrages
Résumé
« Les mots derrière la porte », fictions et confidences qui nous installent dans l'intime de l'auteur avec une pudeur qui joue parfois à l'impudique... Des billets courts qu'il faut consommer avec modération, ne pas dévorer, mais laisser fondre sur le bord des lèvres... Ces récits nous attrapent au plus profond et nous roulent paisiblement dans une mélancolie souriante mais aussi parfois larmoyante. Que ce soit, une mémoire flash de l'enfance, un songe canaille, une illusion perdue ou un instant de bonheur, l'excitation de l'auteure est palpable, sa sensibilité et sa sensualité aussi. Elle le définit très bien elle-même :
« Ecrire, c'est voyager. Je n'écris jamais bien loin de moi. Mon inspiration marche devant moi, je la suis au plus près de son souffle qui n'est autre que ma propre respiration... J'ai, parfois, la tentation de plaire, souvent le besoin de dire beau. Les jours et les nuits de clavier, sont des moments heureux, de belles heures, je suis, à l'extrémité du ponton, cette rêveuse sous le vent, assise, au bord du sensible' »

Une prose poétique avec des "mots images" sages et parfois coquins... dont voici quelques extraits.

"Je voulais la grande musique le jour et la nuit... et je
n'avais que des petits orgasmes de barbarie..."

"Pouvoir toucher le moment infime où se décide l'avenir...
Au détour d'un chemin alors, que je me croyais perdue, je rencontrai enfin une coïncidence... Je ne savais pas si c'était le vent qui me murmurait de la suivre, car jamais il ne se montre... Peut être était-ce mon intuition qui ce jour-là me bousculait, jalouse de l'amour que je portais à la solitude... Je m'arrêtais pour entendre battre mon c??ur tout à coup consciente d'en avoir un... L'infidèle mari n'aurait il pas finalement tué le prince charmant comme depuis plusieurs années je le croyais...?
Tout à coup le vol d'un oiseau me rapprochait du ciel... Le monde s'agrandissait, une oasis de lumière surgissait de la nuit... Grands les bras de mon désir s'ouvraient. Douce la main de l'amour était pour me caresser... Les paroles ne restaient plus en l'air, dans le creux de mon oreille elles se posaient... J'avais faim de ta bouche, soif de ta sève... La musique était si belle lorsque s'unissaient dans une chaude étreinte nos pensées intimes... Tu étais si loin et pourtant tout près... Je devinais le parfum de tes yeux, le regard de ta peau, la générosité de tes gestes..."

"Ma face contre ton pile ce matin je me suis éveillée... A belles dents dans un élan d'amour gourmand j'ai croqué dans tes fesses musclées. La pièce fut alors éclairée par ton sourire qui vers moi s'est tourné. Contre mon ventre en famine les fruits du désir j'ai cueillis. Une belle journée voulait commencer... "
Avis des lecteurs

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
Les mots derrière la porte
Les mots derrière la porte