VICTOR HUGO

LES TRAVAILLEURS DE LA MER

L'EXTRÊME TOUCHE - L'EXTRÊME - Et le Contraire Annonce le Contraire. Rien n'est menaçant comme l'équinoxe en retard. Il y a sur la mer un phénomène f

Plus de détails

192540

Reliures : Ibico

Formats : 21x29,7 cm

Pages : 380

Impression : Noir et blanc

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    18€99

18,99€

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
LES TRAVAILLEURS DE LA MER
LES TRAVAILLEURS DE LA MER
L'EXTRÊME TOUCHE - L'EXTRÊME - Et le Contraire Annonce le Contraire. Rien n'est menaçant comme l'équinoxe en retard. Il y a sur la mer un phénomène f

Autour de VICTOR HUGO

Découvrir VICTOR HUGO
Ses ouvrages
Résumé
L'EXTRÊME TOUCHE - L'EXTRÊME - Et le Contraire Annonce le Contraire. Rien n'est menaçant comme l'équinoxe en retard. Il y a sur la mer un phénomène farouche qu'on pourrait appeler l'arrivée des vents du large. En toute saison, particulièrement à l'époque des syzygies, à l'instant où l'on doit le moins s'y attendre, la mer est prise soudain d'une tranquillité étrange. Ce prodigieux mouvement perpétuel s'apaise; il y a de l'assoupissement; il entre en langueur; il semble qu'il va se donner relâche; on pourrait le croire fatigué. Tous les chiffons marins, depuis le guidon de pêche jusqu'aux enseignes de guerre, pendent le long des mâts. Les pavillons amiraux, royaux, impériaux, dorment. C'est le moment, s'il y a des…….
Avis des lecteurs

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
LES TRAVAILLEURS DE LA MER
LES TRAVAILLEURS DE LA MER