Azeddine Lateb

Rien désormais n'arrêtera la chanson

A Nos Mères blessées

Mère, saurais-je te consoler, t’alléger de ce qui te craque les vertèbres ; t’apaiser de ce qui te tord les entrailles ? Ta

Plus de détails

186056

Reliures : Dos carré collé

Formats : 11x20 cm

Pages : 44

Impression : Noir et blanc

Aucun point de fidélité pour ce produit.


  • Papier
    7€00

7,00€

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
Rien désormais n'arrêtera la chanson
Rien désormais n'arrêtera la chanson
A Nos Mères blessées

Mère, saurais-je te consoler, t’alléger de ce qui te craque les vertèbres ; t’apaiser de ce qui te tord les entrailles ? Ta

Autour de Azeddine Lateb

Découvrir Azeddine Lateb
Ses ouvrages
Résumé
A Nos Mères blessées

Mère, saurais-je te consoler, t’alléger de ce qui te craque les vertèbres ; t’apaiser de ce qui te tord les entrailles ? Ta blessure est grande. La béance est énorme et le gouffre profond. Saurais-je atteindre ce langage, l’indicible langage de Tasa. Saurais-je éteindre ce feu qui te calcine Tasa ? Tasa, siège où l’âme file l’amour, la vie. Mère, Parole avant le silence. Lumière qui tricote le jour. Rose sur les sourcils du matin, le plus beau matin, le matin du monde.

Avis des lecteurs

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
Rien désormais n'arrêtera la chanson
Rien désormais n'arrêtera la chanson