Lauriston Yrvin

Le Ciel est-il Rouge?

INTRO:

...Comme on a toujours dit : ce sont les idées qui mènent le monde et le choc des idées fait jaillir la lumière. Ainsi, un bon intellectuel

Plus de détails

108733

Reliures : Dos carré collé

Formats : 14,8x21 cm

Pages : 64

Impression : Couleur

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    15€89
  • PDF
    5€00

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
Le Ciel est-il Rouge?
Le Ciel est-il Rouge?
INTRO:

...Comme on a toujours dit : ce sont les idées qui mènent le monde et le choc des idées fait jaillir la lumière. Ainsi, un bon intellectuel

Autour de Lauriston Yrvin

Découvrir Lauriston Yrvin
Ses ouvrages
Résumé
INTRO:

...Comme on a toujours dit : ce sont les idées qui mènent le monde et le choc des idées fait jaillir la lumière. Ainsi, un bon intellectuel ce n'est pas celui qui gobe et avale crédulement tout ce qui tombe de la bouche des autres mais c'est celui qui questionne, qui analyse et qui pèse le pour et le contre en vue d'avancer une thèse nouvelle pour l'édification et l'éclaircissement de tous. C'est celui là qui fait avancer, bouger et qui influence le monde. Avoir le courage de présenter des opinions qui ne sont communes à celles des autres c'est l'acte d'un intellectuel avisé et éclairé.

Toutefois ce livret intitulé : « Le ciel est-il Rouge ?» veut éveiller l'esprit critique de l'homme vers les différentes couleurs qui existent dans notre environnement et de présenter leurs différents langages psychologiques qui peuvent nous influencer inconsciemment. A partir des présentations et significations des différentes couleurs, on peut arriver à accepter que le ciel est bleu ou pas mais ce sera un choix personnel de conclusion à la lecture de cet ouvrage'

Extrait du Premier chapitre:

...Le Ciel est Rouge
Qui peut oser dire que le ciel est de couleur Rouge ? Qui peut oser changer la couleur du ciel ? On pourrait vous prendre pour un fou authentique comme Galilée en répliquant aux dirigeants catholiques que c'est la terre qui tourne autour du soleil et non l'inverse. En réalité, malgré qu'on l'ait tue pour cette vérité pure et simple, il avait raison, il disait vrai. Etait-il vraiment fou ou les dirigeants catholiques ont été tous des fous ? L'histoire du monde ne manque pas de ces sottises là et Galilée n'en a pas été le seul victime de ces genres d'imbécillités en croyant que la foule, la masse, le peuple, la multitude ont toujours raison. C'est la mauvaise conception ou loi de la majorité.
Ainsi, aisément on pourrait dire à quelqu'un qui avance quelque chose de nouveau même à notre époque de grande lumière et du libre pensée du 21e siècle qu'il est un fou. Qui peut oser dire la autrement que le ciel est plutôt rouge ? Personne en réalité de peur de ne pas la classer du côté des fous du 21e siècle. Mais Celui qui ose penser ou avancer des idées différentes de celles des idées communes est un vrai intellectuel qui ne veut pas les gober, avaler crédulement et lâchement.
C'est quoi un intellectuel ? Un intellectuel ce n'est pas celui qui est à l'Université, ou qui était à l'Université faisant de grandes et brillantes études. Non pas plus que celui qui fait de grands discours, qui présente de grandes conférences. Celui-là est un universitaire qui est différent d'un intellectuel. Celui qui est intellectuel c'est celui qui questionne les choses, analyse les choses, pèse le pour et le contre, c'est celui qui a le courage de présenter des points de vue différents des autres, des opinions différents et nouveaux, c'est celui qui est capable de dire que le ciel n'est pas bleu, mais plutôt le ciel est rouge, est jaune, est violet, est vert, est marron tout en présentant des arguments convaincants pour prouver naturellement que le ciel est rouge, est noir, est jaune, est marron, est violet, est gris. On dirait plutôt comme c'était le cas des siècles précédents, un intellectuel c'est un philosophe avisé. Intellectuel est synonyme ici de philosophe, mais philosophe avisé qui ne boit pas les choses comme elles viennent de la bouche des autres. C'est ça un vrai intellectuel, un intellectuel authentique qui n'a pas de partie que pour la vérité, qui n'a pas peur de questionner les choses pour jaillir la lumière, pour éclaircir les points troubles d'une société sans oublier l'idéal des philosophes : être utile à la société et travailler pour le bien-être de toute l'humanité'
Entre autres, par ce concept d'intellectuel, j'ai pu arriver à présenter le ciel sous la couleur rouge. Vu que le rouge représente d'habitude la victoire, la vitalité, la force, la vie, l'énergie etc., connaissant le rôle du rouge dans notre corps vital notamment le sang qui est la personnification de l'énergie qui nous permet de vivre, connaissant que la planète terre et la voûte céleste restent sous contrôle via une énergie invisible qui les permet de se tenir et ceci chaque jour, j'attribue cela à une victoire quotidienne, à un mystère incompréhensible, cette force de l'énergie qui souscrit la terre et la voûte céleste de se tenir perpétuellement et d'être en perpétuels mouvement. Donc pour moi le ciel est rouge vu de ses activités de vivacités, de mouvements continus etc.'Je ne veux pas lui attribuer le bleu qui se présente le plus souvent comme la couleur du calme, de la tristesse, de la solitude etc. Le ciel ne peut pas être calme comme si c'est une chose inerte. Le ciel est plutôt rouge pour ce qu'il fait et représente.
Dans le développement personnel, chaque couleur représente une identité, une description, une signification propre. C'est vrai que les descriptions des couleurs peuvent avoir des erreurs et des irrégularités psychologiquement parlant, mais le ciel ne pourrait pas être bleu, je suis pour le rouge. Ca ne veut pas dire qu'on doit accepter ou d'accord à ce que j'en relate, cela va de soi.
Ainsi, comme toutes les couleurs ont leurs propres significations au développement personnel et ont une influence sur nous, je vous présente d'analyser ces différentes couleurs ci-dessous décrivent psychologiquement en vue de choisir vous aussi laquelle couleur est préférable selon vous au ciel.
Pourquoi le ciel est-il bleu et le soleil couchant rouge ?
La couleur du ciel vient de la manière dont les rayons du soleil sont transmis par l'atmosphère terrestre.
La magnétosphère arrête les particules ionisées du soleil, l'atmosphère arrête les ultraviolets grâce à la couche d'ozone et les infrarouges grâce à l'humidité de l'air mais elle laisse passer la lumière blanche.
La lumière blanche
La lumière blanche produite par le soleil est constituée de l'ensemble de toutes les couleurs dont la somme forme le blanc (on parle de synthèse additive des couleurs). Les photons - petites particules de lumière - transportent chacun une couleur déterminée. Comme ils sont produits dans les mêmes proportions et au même instant, les photons se mélangent pour former la lumière blanche. Un photon peut être considéré comme une particule ou bien comme une onde (on parle de dualité onde-corpuscule). Une onde se caractérise par sa longueur d'onde. Le bleu a une longueur d'onde de 446 nm (446 nanomètre c'est-à-dire 10-9 mètre ou encore 0,000000001 mètre) alors que le rouge possède une longueur d'onde de 750 nm. Ainsi à chaque couleur est associée une longueur d'onde particulière.
Diffusion de Rayleigh
Les lois de Rayleigh nous apprennent que les particules diffusent les ondes dont la longueur est plus petite que la taille de ces mêmes particules, c'est-à-dire que les ondes rebondissent successivement



sur les molécules d'air. L'intensité de la couleur diffusée est inversement proportionnelle à la puissance quatrième de sa longueur d'onde. Or les molécules de l'atmosphère : oxygène, azote et poussières sont d'une taille proche de les longueurs d'ondes lumineuses. Les photons transportant le bleu sont fortement diffusés par l'atmosphère alors que le rouge ne l'ait pas.
Intensité de diffusion du bleu : Ib = 1/(446 * 10-9)4 = 2.52*1025
Intensité de diffusion du rouge : Ir = 1/(750 * 10-9)4 = 3.16*1024
Le rapport des deux : Ib/Ir = 8
Donc la couleur bleu est 8 fois plus diffusée que le rouge.
Lorsqu'on regarde le ciel, la lumière qui parvient à notre ??il a deux origines distinctes : l'une provient directement du soleil en ligne droite et l'autre suit un parcours chaotique totalement désordonné et imprévisible (on appelle cela un mouvement brownien) puisque diffusée par l'atmosphère : le bleu nous viens donc de partout. La première est blanche et provoque des ombres crues à cause de sa trajectoire droite provenant du soleil alors que l'autre est dominée par le bleu et ne provoque pas d'ombre car nous arrive de toutes les directions : le ciel. C'est donc la raison de la couleur bleu du ciel.
Soleil couchant
La lumière qui nous arrive du soleil couchant parcours une bien plus longue distance dans l'atmosphère avant de nous arriver, le nombre de molécules sur lesquelles rebondir augmente considérablement : les couleurs bleu et violettes ont eu le temps d'être complètement diffusées.
Ainsi, en l'absence des composantes bleu et violet, il ne reste que du jaune et du rouge avec un peu de vert dans le ciel, ce qui lui donne cette teinte pourpre.
En altitude
Sur Terre, en altitude, la couche d'atmosphère est plus mince ce que réduit la diffusion de la lumière blanche. La lumière diffuse constituant le ciel est moins importante, il nous apparaît alors plus foncé. Alors qu'au niveau de la mer, la diffusion plus importante éclairci le ciel : le bleu est plus diffusé et le vert un petit peu aussi.
Et sur la Lune
La lune ne possédant pas d'atmosphère (sa faible masse ne lui permit pas d'exercer une attraction de pesanteur suffisante pour retenir les gaz qui s'en échappaient), la lumière du soleil ne subit aucune diffusion. Cette absence de couleur se traduit par un ciel noir dans lequel se détachent très visiblement quelques étoiles dont la lumière directe ne subit aucune diffusion.

Pourquoi l'??il humain perçoit-il mieux le vert que les autres couleurs ?
C'est un fait, parmi les trois couleurs primaires lumineuses que sont le rouge, le vert et le bleu, notre ??il ne les perçoit pas toutes avec une égale acuité. Ainsi l'??il humain distingue préférentiellement d'abord le vert, puis le rouge et enfin le bleu. La combinaison linéaire de ces trois composantes de base permet de percevoir toutes les autres couleurs : c'est la synthèse additive des couleurs.
L'??il est un organe formidablement complexe dont la maturation au cours de l'évolution avait laissé perplexe les biologistes du XVIIIème siècle. On sait maintenant que l'??il primitif jaillit d'une mutation aléatoire qui dota l'épiderme d'une cellule photosensible reliée au système nerveux. Cette mutation génétique donna un avantage certain à l'individu qui en fut doté : elle lui fournit des informations auxquelles ses congénères n'avaient pas accès. Ainsi la sélection naturelle favorisa cette nouvelle adaptation et de cette cellule, un organe entier se forma en de longues étapes. La pression de l'environnement : climat, prédation, recherche de nourriture furent mieux maîtrisées grâce à l'apparition de l'organe visuel, c'est pourquoi cette mutation fut conservée et privilégiée par la sélection naturelle qui est le processus qui vise à doter les espèces des meilleurs atouts leur permettant de se perpétuer.
Les premières formes de vie apparues sur Terre furent des végétaux : les algues océaniques qui tirent l'énergie nécessaire à leur métabolisme de la lumière du Soleil. Cette énergie lumineuse est captée par la chlorophylle qui est un pigment de couleur verte (spectre d'émission) qui absorbe la lumière rouge (spectre d'absorption) du soleil pour la transformer en molécule de stockage de l'énergie (Adénosine Triphosphate). Les organismes chlorophylliens sont très majoritaires sur notre planète et représentent une importante source de nourriture car ils sont à la base de la chaîne alimentaire. Cette omniprésence de la composante verte imposa à l'organe visuel d'être capable de distinguer plus particulièrement les différentes nuances du vert afin d'avoir les meilleures chances de survie (prédation, cueillette, dissimulation').

Codage du système RVB (Rouge-Vert-Bleu) dans un format optimisé pour l'??il humain.

D'ailleurs, cette sensibilité particulière à la couleur verte présente des contraintes dans la représentation numérique des images : les formats de codage des images sur ordinateur doivent permettre de stocker plus d'information sur la composante verte que pour les deux autres couleurs primaires. Cela afin d'avoir un plus grand choix de nuances dans le vert pour assurer une grande fidélité avec la réalité.
Avis des lecteurs

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
Le Ciel est-il Rouge?
Le Ciel est-il Rouge?